Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2007

Vivre sans Dieu

J’ai lu récemment deux bons textes sur la « problématique » de la vie sans Dieux pour nous guider. Le premier c’est dans l’Actualité, une entrevue avec Dale McGowan. Le second c’est dans un bouquin sur la science : Mystère sans magie, Science doute et vérité : notre seul espoir pour l’avenir de Cyrille Barrette.

Extrait de l’entrevue avec M. McGowan :

Éduquer un enfant sans religion pose quand même des défis…

- Être un parent athée veut dire élever ses enfants en croyant que la raison est le meilleur outil. Le but premier de l’éducation est de donner aux enfants les moyens de penser par eux-mêmes. En théorie, c’est exaltent. Au quotidien, c’est parfois difficile et un peu fatiguant. Si l’enfant croit en un Dieu omniscient et tout-puissant, tout est plus facile. Un tel Dieu n’a pas besoin de justification, il a automatiquement raison, il est la réponse définitive à toutes questions […]

Comment aborder les questions difficiles : la souffrance, la guerre, l’injustice?

- À mon avis, c’est plus aisé pour moi que pour ma voisine catholique, qui a besoin de bien des contorsions mentales pour expliquer qu’un Dieu infiniment bon laisse se produire des guerres. […] Alors qu’un enfant peut comprendre ce qu’est une catastrophe naturelle et qu’une guerre est causé par une différence de point de vue ou par un déséquilibre dans l’accès aux ressources.

Extrait du livre de M. Barrette, sur l’éducation :

Il s’agit donc simplement d’éduquer les enfants aux connaissances scientifiques et surtout à la pensée libre et critique ainsi qu’au sens des responsabilités individuelle et sociales, puis de faire confiance à chaque adulte dans ses choix personnels sur les questions de morales et de sens. Tout cela encadré bien sûr par les balises de la vie en société : liberté, responsabilité, justice, démocratie, tolérance, égalité, fraternité.

Extrait du livre de M. Barrette, sur la science et la religion :

La science et la religion ne sont pas complémentaires. En effet, la religion n’explique pas ce que la science ne peut pas encore expliquer, ni ce qu’elle ne pourra jamais expliquer. La religion n’explique rien. Elle donne des réponses qu’elle nous invite à croire aveuglément, non pas des explications. On est dans deux mondes totalement différents : celui de la raison et celui de la foi. Les confondre ou les mélanger les dénatures tous les deux.



Je croyais, à tort visiblement, que ces distinctions entre science et religion et que l’approche athée de la raison en éducation étaient largement répandus et comprises de tous, mais il semble que ce ne soit pas le cas comme le prouve, entre autres, cet article de l’Actualité et la récente sortie d’un millier de parents pour protester contre la laïcisation de l’école.

Vivre sans Dieu, c’est non seulement possible mais souhaitable. Malheureusement il semble que notre mémoire collective soit tellement entachée de dogmes religieux que nous en avons de la difficulté à imaginer l’éducation et la vie sans eux.

Les boeufs sont lents mais la terre est patiente comme disait l’autre.

.jpm

11:44 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.