Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/12/2007

J’ai lu* : Tous les marketeurs sont des menteurs

J’ai lu dans les dernières semaines l’excellent livre de Seth Godin, Tous les marketeurs sont des menteurs. Ce livre, très accessible, présente le marketing d’une toute nouvelle façon. En fait, c’est presque autant un bouquin de psychologie humaine que de mise en marché de produits.

La thèse centrale de Seth Godin est que nous vivons tous dans le mensonge – le mensonge étant ici nos subjectivités individuelles, les histoires que l’on se raconte sur le monde, sur les produits que nous achetons, sur les gens que nous fréquentons…

Cette approche est fort intéressante. Elle nous dit en fait que ce qui importe le plus ce n’est pas nécessairement le produit, le fait qu’il soit meilleur, plus performant ou plus beau, l’important, selon M. Godin, se serait de raconter une bonne histoire autour de produit et de l’entreprise. Cela ne veut pas dire que le produit se vendra même s’il n’est pas bon. Cela veut dire que la meilleure façon de faire vendre votre bon produit, c’est de raconter une bonne histoire au client.

Mais ça ne s’arrête pas là, il ne s’agit pas seulement de raconter une bonne histoire, il faut aussi la vivre, il faut qu’elle soit authentique, il faut que le produit la raconte, il faut que les employés, le magasin, le site web la raconte sans quoi le client découvrira vite qu’elle n’est que simple supercherie.

Notez d’ailleurs que toute la beauté de cette théorie repose dans le fait qu’elle est vrai autant pour les produits, pour les gens que pour les idées…

Ainsi, par exemple, si je veux changer le monde en racontant cette histoire dont je parle de temps à autre, à savoir qu’il est inutile de travailler cinq jours par semaines, je dois non seulement y croire moi-même (ce qui est déjà fait), la supporter avec des chiffres (ce qui reste à faire) et plus important encore la raconter à des gens qui auront envie d’y croire. Car la grande leçon de ce bouquin n’est pas l’importance de l’histoire (puisque l’on en raconte tous déjà une) mais d’être en mesure de raconter cette histoire aux gens qui auront envie de l’entendre, de la faire leur et de la propager.

Cela dit, et au-delà de ces considérations, Tous les marketeurs sont des menteurs est un excellent livre dont je recommande chaudement la lecture que vous soyez en vente ou pas puisque comme vous l’avez constatés, nous avons tous quelque chose à vendre que ce soit le gadget dernier cri, une vieille voiture, nous même, ou une idée qui va changer le monde.

.jpm

J’inaugure avec ce billet « j’ai lu » une nouvelle série où je vais vous faire part de mes lectures. Parallèlement à ça, je me suis inscrit chez Amazon comme « partenaire ». Ainsi, si jamais un des livres dont je parle vous tente vous pourrez l’acheter via le lien du billet et du même coup contribuer au maintien de cette page – hé oui, il y a des frais derrière tout ça.

Cela dit, si vous préférez acheter chez votre libraire indépendant du coin, je vous en conjure faites-le, ils ont certainement plus besoin de votre support que moi!

13:34 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.