Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2008

De plus en plus riches ?

Je voulais vous écrire un petit papier tout simple sur l’incroyable augmentation des salaires de nos patrons. Début janvier le journal des affaires rapportait que le facteur séparent le salarier canadien moyen et les salaire faramineux de 100 PDG les mieux payés au Canada était passé de 104 fois en 1998 à 218 fois en 2007. Ainsi si le salaire moyen des canadien est de 38 998$ celui des cent PDG les mieux payé du pays est de 8 528 000$.

Non mais ais-je besoin d’un long billet pour vous dire à quel point c’est ridicule? Ais-je besoin de trois paragraphes pour affirmer que personne, non personne ne vaut 8 millions par an?!

Cela dit, je réitère ma proposition de plafonner l’écart salarial à 10 fois le salaire de l’employé le moins bien rémunéré. 25 000$ pour la secrétaire, 250 000$ pour le patron.



Mais voilà j’ai décidé d’aller un peu plus loin étant donné que je suis présentement en train de lire le dernier opus du prof Lauzon et que j’ai pris un cours d’économie cette session-ci dans lequel on va beaucoup toucher aux données économiques. Alors je me lance!

Sommes-nous plus riches? La réponse est affirmative si l’on considère le PIB qui ne cesse de croître. Il est passé au Québec de 224,9 milliards de dollars en 2000 à 282,8 milliards en 2006 soit une augmentation de 25,7%.

Pendant ce temps, les bénéfices avant impôts des entreprises sont passés de 23,7 milliards en 2000 à 28,6 milliards en 2006 soit une augmentation de 20,6%. Les salaires versés sont, quant à eux passés de 117,6 milliards de dollars toujours en 2000 à 150,2 milliards en 2006 soit une augmentation de 27,7%. Nous serions donc plus riches… Mais il faut voir le pouvoir d’achat qui lui a aussi changé parce que les prix à la consommation ont aussi changés.

Mais continuons autour des salaires. Une augmentation de 27,7% sur 6 ans c’est l’équivalent d’une hausse de 4,15% par année. Avez-vous eu des hausses salariales de 4,15% par an durant les 6 dernières années vous?  Moi non plus, je n’ai eu aucune hausse de plus de 3,5% et certaines d’aussi peu que 0% durant les six dernières années.

Nos patrons quant à eux ont connu entre 1998 et 2006 des hausses de 109% soit l’équivalent d’une hausse annuelle de 9,7% par an pour les 8 dernières années et ce sur un salaire de base largement plus élevé que celui des salariés ordinaires. Hé oui, 4,15% sur 39 000$ ça fait 618$ de plus par an alors que 9,7% sur 390 000$ (mettons un petit patron sans options d’achats et autres) ça fait 37 830$ de plus par an!

Alors oui, nous gagnons plus mais les patrons gagnent encore beaucoup plus et l’écart va en se creusant de plus en plus… Et, gageons que la hausse du coût de la vie les affecte beaucoup moins que nous. On regarde ça demain.

.jpm

Référence : ISQ, PIB selon les revenus

16:51 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.