Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2008

De la stupidité

Récemment, j’ai eu l’occasion d’observer la stupidité et – tel un fin psychologue – j’ai été en mesure d’en isoler une composante spécifique. Oui oui.

Non mais vous savez comment c’est. On traite les gens de caves, d’imbéciles, de stupides sans jamais trop savoir comment ils pensent et comment en viennent à paraître aussi cons. Hé bien voilà j’ai isolé une première composante. Je ne dis pas qu’elle est à l’origine de toute stupidité mais elle est sans doute à la base d’une forme spécifique de stupidité.

Cette composante de la stupidité je l’appellerai égocentrisme par manque d’un terme plus précis. Il s’agit ici non pas de l’égocentrisme simple celui qui fait que l’on pense à soi en premier ou qui fait que l’on croit que le monde tourne autour de soi (quoi que ce pourrait être une autre forme de stupidité).

L’égocentrisme dont il est question ici c’est celui pousse les gens à ne réfléchir uniquement qu’en fonction de leur priorité personnel, de leur vision du monde. C’est un égocentrisme qui ne tourne pas qu’autour d’une seule et unique personne mais bien autour de la personne et de ses proches, de son petit monde.

Exemple classique : ma belle-mère.

Quand j’ai commencé à sortir avec ma blonde (il y a quinze ans) mes beaux-parents avait deux jeunes enfants (4 et 5ans). Nous on avait 19 ou 20 ans et lorsque l’on allait passer la fin de semaine chez eux il fallait se lever à 6h00 pour s’occuper des jeunes…

Aujourd’hui les jeunes ont vieillis, ils ont 19 et 20 ans et c’est nous qui avons de jeunes enfants (5 et 7ans). Mais les choses ont bien changés. À Noël, c’est nous qui couchons dans la grande pièce au sous-sol, les chambres fermées étant réservés à ses « jeunes ». On ne baisse plus la télé en bas du seuil audible quand les petits vont se coucher. Et ses « jeunes »  ne se lèvent pas pour s’occuper des nôtre, pis, il ne faut pas trop faire de bruit, ils ont besoin de repos ces pauvres enfants, ils se sont couchés tard… Pire encore, c’est même nous, il y a quelques années qui devaient s’occuper des deux ados de l’époque – pour les devoir ou simplement pour allez jouer dehors – alors que nous avions un puis deux bébés à s’occuper!



Stupidité égocentrique : Incapacité à se projeter, à généraliser ou à voir les choses dans leur ensemble. Regard et action tourné uniquement vers soi, ses proches et la situation actuelle tel que vu et comprise par soi sans aucune capacité à avoir une vision périphérique. Incapacité à voir que d’autres points de vue sont possibles – la réalité n’est que celle qui est perçu par soi.

.jpm

12:02 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.