Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/01/2008

Dernier discours sur l’état de l’union

Non, je ne vais pas vous parler de Bush, ni de son discours sur l’état de l’union… Pourquoi ce titre alors? Simplement parce que j’aime cette idée : Discours sur l’état de l’union.

Avouez que c’est fichtrement mieux que le discours du trône!

Discours du trône, ça fait royaume. Ça nous rappel que nous sommes encore des sujets de « sa majesté la Reine d’Angleterre ». Discours du trône, ça sonne centralisateur. Ça nous rappel que le gouvernement est roi, qu’on lui envois notre argent et qu’il en dispose. Discours du trône ça fait vieux régime ou rien n’a évolué depuis le moyen âge…

Par contre un discours sur l’état de l’union, ça laisse entendre qu’il y a union libre – et non pas royaume, ça laisse entendre que cette union est à géométrie variable puisque que l’on n’en connaît pas implicitement l’état.



Je rêve de discours sur l’état de l’union au Canada. Un discours où le président du conseil de la fédération viendrait faire le point sur les orientations communes des États fédérés, un discours sur les stratégies pan-canadienne de lutte contre le réchauffement de la planète ou pour le développement de l’aérospatial.

Tout l’inverse d’un discours du trône où le gouvernement central nous dévoile les secteurs qu’il a l’intention de privilégier et les dépenses qu’il a décidé de couper seul dans sa tour d’ivoire.



J’ai envoyé un petit mot à ma députée bloquiste pour lui dire de réorienté son parti de façon à ce qu’il s’associe aux autres parti indépendantiste du Canada afin de créer une coalition pour la mise en place d’une réelle fédération et je vous encourage à faire de même si vous croyez qu’il s’agit là d’une solution intéressante, ou du moins intéressante à discuter.

.jpm

20:16 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.