Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2008

Les Y débarquent, les boomers dépriment !

J’ai une collègue qui a reçu cette invitation en début de semaine, sous le titre Génération Y : Gérer sans déprimer.

TITRE DU COURS
GENERATION Y : RECRUTEMENT ET GESTION
RECONCILIER LES GENERATIONS POUR PLUS D'EFFICACITE
INTRODUCTION:

Les 'Y' en entreprise sont caractérisés comme des 'indépendants', des 'multi-tâches' voire des 'impatients',. Ils ont pour eux l'aisance dans les nouvelles technologies, la volonté et la capacité d'apprendre sans cesse, la mobilité...et ils ont le choix de s'engager ou non, selon que les conditions matérielles et l'ambiance observée rencontrent ou non leur idée du travail.

Le contexte de plein emploi n'incite pas à rapprocher les nouvelles générations des anciennes : des compromis succèdent aux déceptions, pour seulement quelques rares succès d'intégration.

Il en résulte un sentiment d'impuissance de la part d'une majorité d'employeurs, voire de ras-le-bol. Cette formation vise à faire sortir les cadres et dirigeants de leurs ornières en leur procurant une méthode pour recruter et gérer l'intégration de la génération Y dans les autres générations.
OBJECTIFS:

* Comprendre ce et ceux qui se cachent derrière 'la génération Y'
* Prendre conscience des véritables défis posés par cette génération
* Intégrer les besoins de cette génération dans l'environnement et le cadre de travail au quotidien
* Savoir rédiger une offre d'emploi dans le langage de la génération Y
* Savoir communiquer, en particulier dans les étapes de recrutement et d'accueil - connaître le langage à bannir
* Apprendre les bonnes pratiques dans les phases-clés d'acquisition d'autonomie des travailleurs de cette génération
* Repérer les vraies sources de motivation sur le long terme et concevoir les stratégies pour y faire face
* Conduire le changement auprès des autres populations et savoir rapprocher les générations
* Poser les bases d'une préparation efficace de la relève, à tous les échelons et niveaux des entreprises
* Devenir un 'employeur de choix' pour la génération Y


PLAN DE COURS

1 - CASSER LES MYTHES : LA GENERATION Y EST UN PHENOMENE MONDIAL ET       UNE TENDANCE LOURDE
2 - CE QUE NOUS POUVONS ATTENDRE DE LA GENERATION Y
3 - L'ENGAGEMENT POUR LA GENERATION Y : IDEAUX ET VALEURS
4 - LA SEDUCTION RECIPROQUE ET LA CONFIANCE RECIPROQUE
5 - COMMENT ATTIRER LES JEUNES SANS FAIRE FUIR LES ANCIENS : TROIS NIVEAUX DE PROBLEMES
6 - LES NOUVELLES DIMENSIONS ET INDICATEURS DE LA QUALITE DE VIE AU TRAVAIL
7 - L'EMBAUCHE ET LE PROCESSUS D'INTEGRATION
8 - LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET LE ROLE DES MENTORS
9 - LE DEVELOPPEMENT DE LA RELEVE ET LE ROLE DU MANAGER
10 - LA GESTION DES SITUATIONS DIFFICILES ET LE ROLE DES SUPERVISEURS




Intéressant de voir comment les boomers s’intéressent à la génération Y alors qu’ils n’ont à peu près jamais eu d’intérêt pour la génération X – leur propres enfants !

Pourquoi cet intérêt subit ? Simple, les X ils les ont absorbé tranquillement et à leur conditions. Puisque les jeunes  n’arrivaient qu’au compte goûte et que les boomers étaient largement majoritaire il était facile pour eux de les intégrer et de les modeler selon leur attentes – de toutes façon des X il y en avaient beaucoup sans emploi alors les boomers pouvaient les traiter comme de la merde il y en aurait toujours un autre pour venir prendre leur place… Bref, le marché était aux employeurs.

Aujourd’hui c’est différent, le marché est aux employés et les Y n’ont pas les mêmes valeurs que les boomers mais cette fois-ci les boomers n’ont pas le choix de s’adapter puisque la main d’œuvre se fait rare…

Les Y sont-ils si différent des X ? Pas sûr. Je crois que c’est bien plus une histoire de contexte que de valeur profonde. Moi aussi je voulais plus d’heures libres et un plus grand terrain de jeu. Moi aussi je suis multitâche et hyper efficace à côté d’une bonne part des boomers mais quand tu te fais dire – et que tu le constate à tous les jours – que t’es bien chanceux d’avoir une job pis qu’il y en a quinze autres qui veulent ton poste, tu prends ton trou pis tu fais ta job et plus encore histoire d’avoir une bonne évaluation.

Allez les Y, bottez leur le cul qu’on puissent enfin faire les choses à notre goût !

.jpm

 p.s. : j'ai le numéro de téléphone si jamais vous voulez vous inscrire... Laissez un commnetaire.

14:32 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.