Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2008

Le Québec est à vendre!

Ce n’est pas la première fois que j’en parle, le Québec est en train d’être liquidé! Je ne sais pas ce qui se passe, mais c’est un fait. Nos entreprises sont vendues une après l’autre. [En fait j’ai une petite idée – nos chers baby-boomers d’actionnaires sur le bord de la retraite vendent à tour de bras le capital québécois pour se payer des retraites dorées sans se soucier du fait que tous les profits de ces entreprises iront désormais remplir les poches de d’autres.]

Ces derniers jours on apprenait que Rio Tinto est sur le point de revendre Alcan à BHP, six mois seulement après l’avoir acquis… Et d’ailleurs, voulez-vous bien me pour quel hostie de raison débile on a bien pu vendre Alcan? Ben oui il y avait une offre hostile sur la table, mais les clients d’Alcan ne vont pas disparaître du jour au lendemain! Avec le rachat de Alcan, les entente et garanties obtenues avec Rio Tinto ne tiennent plus et le siège social pourrait bien déménager…

Puis hier c’était au tour de la Bourse de Montréal de se faire « liquider » les actionnaires ont votés en faveur de la vente à 99,6% - ben oui, ils vont s’en mettre plein les poches avec cette transaction… Et, à qui profite vraiment cette vente, je vous laisse lire de texte de Van de Walle, mais je vous donne un indice : Pas au québécois!

Et tiens, pour vous prouvez que je ne grimpe pas aux rideaux pour rien je vous transcrit la liste non exhaustive des entreprises québécoise récemment vendue à l’étranger, tel que compilé par notre ami Léo-Paul Lauzon : Biochem Pharma, Provigo, Domtar, Cambior, Sico, Bombardier Capital, La Senza, Maax, Softimage, Dollorama, Delisle, Vachon, Multi-marques, Gadoua, UAP, Le groupe Commerce, La Laurentienne assurance générales, Meloche Monnex, Bélair Direct, Ivaco, Unibroue, Sport Expert, Réno-Dépôt, Urgel Bourgie, C-Mac, Sabex, Nova Bus, Prévost Car, Cinar, Sodisco, Culinar, Microcell et Fido, Télésystèmes Mobile, Intersan, Jean-Marc Brunet, Adrien Gagnon, Technilab, Celmed, Bauer, Les Allouettes et le Canadien de Montréal, Molson, Croby, Seagram, Les papetières Donohue et Stadacona, Allience, Forex, Foresbec, Avenor, Repap, Cartons St-Laurent, Consolidated-Bathurst, Abitibi-Consol, etc. – et la liste date de janvier 2007…

Oui, le Québec est à vendre. La droite possédante est pour et elle nous le fait savoir à chaque occasion à travers les journaux et les lobbys. Eux, tout ce qu’ils veulent c’est faire du cash et ils se foutent bien de bâtir de la richesse pour le Québec d’aujourd’hui et de demain, ils s’en sacrent, eux ils sont riches aujourd’hui et demain, ils ne seront plus là.

.jpm

11:40 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Autotradez le marche du FOREX en Laissant ZuluTrade rediriger les trades des experts boursiers vers votre compte FX GRATUITEMENT

http://autotradings.zulutrade.com

et ca marche! vous pouvez meme ouvrir un compte DEMO gratuit!

(cliquez sur mon pseudo "trader" si le lien ne marche pas)

Écrit par : TRADER | 28/07/2009

Les commentaires sont fermés.