Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2008

Impressions sur le rapport Castonguay

Ça y est le rapport Castonguay a été déposé. Les libéraux rejettent la part financement par les contribuables – via la TPS, un ticket modérateur ou l’achat d’un médecin de famille à 100$ par an – ce qui me plait. Couillard a l’air de maîtriser le dossier et de ne pas vouloir s’en laisser imposer.

Cela dit d’un autre côté Amir Khadir de Québec Solidaire, se demande sérieusement si on s’est attaqué à la bonne cible. Est-ce qu’un changement et une augmentation du financement de la santé va nécessairement en augmenté l’accessibilité et faire apparaître plus de médecin alors que les programmes de formation sont toujours aussi contingenté.

L'article de Radio-Canada est très complet...

De mon côté j’approuve la maintien de la TVQ à sont taux actuel et le rejet des tickets modérateurs. Ce sont des mesures fiscales répressives à l’endroit des pauvres qui sont souvent les plus malade et des malades graves qui souvent vont s’appauvrir considérablement.

Quant au rôle du privé, honnêtement je ne suis pas convaincu. L’entente signé avec le centre Rockland à Montréal me sidère : 9000$ par jours! Il me semble qu’on pourrait faire beaucoup mieux dans le réseau publique avec un tel montant – 9000$ par jours fois 250 jours ouvrables s’il ne travail pas la fin de semaine et le jours fériés ça fait 2,25 millions de dollars me semble qu’on se paye plus qu’un médecin pis trois infirmière à ce prix là!

Et que dire de l’éventuelle brèche avec les assurances privées (aussi mises en doute par le ministre Couillard)? Ces assurance risque fort d’être défrayés en partie par les entreprises et éventuellement déductibles d’impôt – ce qui veut dire qu’à terme c’est l’État, et donc vous et moi, qui devra payé pour les assurances privés des gros bonnets qui auront décider de s’en procurer.



En parallèle si vous voulez un autre son de cloche au sujet de la santé au Québec je vous renvois à un texte de novembre 2007 où l’on analyse les points forts d’un rapport sur les systèmes de santé au Canada préparer par l’Institut Fraser – qui est généralement très à droite et très proche du patronat – et qui, pourtant fait l’éloge du système de santé québécois, notant au passage qu’il est le moins coûteux au Canada, le plus moderne et souvent le plus rapide!



Mais il y a place à l’amélioration et la façon de gérer les hôpitaux et l’utilisation du personnel – avec plus de temps plein et moins d’horaire découpés – y compte pour beaucoup.

Quant au financement, il me semble que les grandes entreprises pharmaceutiques pourrait bien délier le cordons de leurs bourses et contribuer un peu plus voire beaucoup plus vu les immense profits qu’elles engrangent et les hausses pharamineuses des prix qu’elles nous ont fait subir.

.jpm

13:17 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.