Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2008

Complexe, difficile et importants

Les changements à apporter à ce monde afin qu’il devienne viable, équitable et juste sont tel que n’importe qui, même le plus optimiste des idéalistes, en vienne à se dire que ça n’arrivera jamais et que ça ne sert à rien de continuer.

La tache est énorme, extraordinairement complexe et très difficile à mettre en place. Énorme parce qu’il faut changer beaucoup de façon de faire, beaucoup de mentalités et qu’à voir les gens se comporter en parfait imbéciles, on se dit que ce n’est pas gagné. Complexe parce que les changements nécessaires touches toutes les activités humaines et qu’ils doivent absolument être correctement orchestrés. Difficile parce que la résistance au changement additionner à une forte « publicité » de la part des possédants de ce monde rendront tout changements, même les plus petits difficile à faire valoir et à mettre en place.



Des fois je me demande si tout cela est possible, je me demande dans quel monde mon fils va vivre. Est-ce que ce sera un monde où les choses s’améliorent, un monde où la pollution diminue, un monde où les grandes industries ne mènent plus la barque, un monde où tous ont leur place et où chacun peut accéder à une vie digne de ce nom. Ou est-ce qu’il grandira dans un monde où l’on continu de détruire la planète, où l’État a été réduit à sa plus simple expression et où la vie sourie à la fraction possédante de la planète.

Oui, des fois je doute, mais je finis toujours par me convaincre que toute cette agitation que toutes ces discussions – bref que tout ce que je fais et dis n’est pas en vain et que chaque petits geste compte. Il faut y croire sinon, c’est le début de la fin, c’est laisser l’autre gagné, c’est laisser le côté obscure nous envahir… Que la force soit avec vous ;-)

.jpm

15:38 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.