Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2008

Brèves

Brèves du 10 avril 2008

J’ai une tonne de bons sujets dont j’aimerais vous parler. Le problème c’est que je manque de temps ces jours-ci. Vous le savez, je ne fais généralement pas dans la facilité et ce genre de blogue, ça prend du temps. Je devrais en sortir un bon ce soir – pour vendredi autour de deux articles parus dans le magazine L’Actualité concernant la distribution de la richesse, mais pour l’heure je vous offre une courte réflexion, un embryon même et une superbe perle dans un devoir de math.



L’embryon (drôle de jeu de mot, je ne l’avais pas vu venir – désolé pour les esprit sensible)… Voici le nom de deux grands personnages de l’Histoire du Québec pour qui je ferai un déplacement lors des funérailles nationales : Jacques Parizeau, Yves Michaud.

Pour l’un comme pour l’autre, j’ai un grand respect et, dans un cas comme dans l’autre je n’ai lu ni leur livres, ni leur biographies – à faire donc.



Voici une des question du devoir de math que mon fils à fait hier soir.

« Quel nombre peut être représenté par chacune des additions suivantes? » et suivait une série d’additions.

Dans un milieu où l’on transmet de la connaissance où l’on se targue d’être à la fine pointe de la pédagogie et où l’on ne cesse de faire l’apologie des compétences transversales, il me semble que des questions claires et bien écrites seraient de mises.

« Quel nombre peut être représenté par chacune des additions suivantes? » non mais faut être sérieusement tordu pour pondre des question pareil… Faites les additions suivante aurait été plus simple et beaucoup plus clair en plus d’être une phrase correcte.

.jpm

12:05 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.