Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/05/2008

Chérie, irais-tu me chercher mon journal ?

Mardi dernier je suis allé au Club Price – c’est pour le bureau, je hais ce genre d’endroit – et en attendant dans la file avant de payé je me suis mis à regarder le personnel.

Ce sont surtout des femmes, sur le plancher, aux caisses, à l’emballage. Elles font un boulot de merde. D’accord c’est bien payé, elles ont l’occasion de voir des gens et jaser tout en travaillant, mais le travail en entrepôt est routinier, éreintant et aliénant… Un peu comme celui de ces hommes de la révolution industrielle. Ils travaillaient à la manufacture de longues heures sur une machine à ne rien faire sinon répéter inlassablement la même opération.

Le travail de ces hommes n’était pas plus gai à l’époque mais au moins, quand ils retournaient à la maison ils étaient traités en roi. Le repas était fait, les enfants avaient faits leurs devoirs et s’étaient amusé, il ne restait plus à monsieur que de profiter des joies de la vie en famille… Passe-temps avec les enfants, le voisins et, bien sûr, avec la reine du foyer.

Évidemment les choses ont bien changés. Aujourd’hui le travail des uns et des autres est, en théorie moins aliénant… Mais les hommes rentrent tout de même fatigués du boulot – c’est le stress. Et les femmes rentrent exténuées de leurs jobs, stressantes ou éreintantes.

Mais le plus gros changement c’est qu’il n’y a plus personne à la maison, plus de raine du foyer, plus de roi non plus. Le boulot est dur pour tout le monde et tout le monde travail alors le soir c’est la course : on fait le souper, les devoirs, on essais de côtoyer un peu nos enfants au travers et le roi et la reine tous deux déchus se couchent vanné et souvent incapable de profiter l’un de l’autre.



Ces jours-ci plusieurs commentaires ont circulés autour de cette publication de Statistique Canada à l’effet que le pouvoir d’achat des individus n’a augmenté que de 53$ en 25ans. Beaucoup de gens dans ces commentaires affirmeront que nous vivons mieux qu’avant, que nous nous achetons de plus grosses maisons et que nous possédons plus… C’est vrai, mais c’est parce que le revenu familiale est aujourd’hui composé de deux salaires et quant à savoir si la vie est meilleure hé bien, c’est un autre débat…

.jpm

11:36 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.