Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2008

À deux pas de la mort

Je viens de recevoir un courriel d'une connaissance dont le mari, que j'ai côtoyé il y a plusieurs années, est sur le point de mourir. Cancer généralisé – ou presque.

J'ai répondu à sa femme et lui ai demandé de salut son mari – que j'ai connu dans une autre vie disais-je – mais les mots ne semblaient pas adéquats...

Les mots ne sont-ils jamais les bons dans ces situations. Comment dire aurevoir à quelqu'un que l'on a vue qu'une dizainne de fois dans sa vie, mais avec qui on a partager une réelle complicité – et ce, à travers un courriel pratiquement anonyme.

...

Les mots ne seront jamais les bons.

Les mots seront toujours les bons.

...

Le gars va mourir, que dire de plus? C'est une épreuve, c'est la grande épreuve. Il dépérit tranquillement  et n'a même pas atteind la conquantaine – que dire? Bon courrage? Ça va bien se passer?

Je suis avec toi.

...

C'est tout ce qui compte.

.jpm

11:04 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.