Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2008

Hiostoire d'eau

Ça fait un bout que je vous en parle, ça fait un bout que ça m’empêche de dormir sur mes deux oreilles, de faire mes devoirs et même d’écrire sur ce blog. Alors voici l’histoire officielle, mais non définitive.

19 juin 2008, 4h30 du matin :

Maman… j’entends de l’eau qui coule. C’est ma fille qui crie. Ma blonde se lève, je la suie. Nous allons voir notre fille, la réconforter avant de passer voir dans la salle de lavage pour se rendre compte qu’il y a un peu d’eau qui goute sur le bord de la porte arrière. Rien de bien méchant.

Juste pour être sûr qu’il n’y a rien d’autre on descend au sous-sol pour vérifier. Un pied dans l’eau… deux pieds dans l’eau. Merde, ça rentre par la porte du sous-sol.

Encore endormis je commence a écoper avec mon petit ShopVac… L’eau monte de plus en plus. On ouvre la porte pour voir, déluge ! On ramasse encore un peu et on se rend compte que l’eau entre par les drains de sol et par les coins de la maison.

On décide d’appeler Qualinet… Ils nous envoi un représentant – évaluateur de dégâts qui vient prendre des photos, remplir des papiers et éventuellement appeler l’équipe d’urgence en leur spécifiant quoi apporter.

Il est 5h30 du matin, le représentant est en soulier dans notre sous-sol où il a déjà un bon 2-3cm d’eau et, le con, il n’a pas de pompe et peste contre ses souliers mouillés alors que nous tentons par tous les moyens de limiter les dégâts.

6h30 du matin, l’équipe d’urgence arrive et commence à nettoyer. Ils quitteront vers 9h30 pour un autre dégât d’eau. Il était tombé plus de 30mm de pluie cette nuit là.

15h30, le sous-sol est sans dessus dessous, nous sommes vannés et l’eau vient à peine d’arrêter d’entrer dans la maison. Nous asséchons le mieux possible avec les équipements de Qualinet.

Quelques jours plus tard nous avons la visite d’un expert en sinistres, d’un plombier qui devrait trouver l’origine du problème et de l’expert Qualinet en vérification après sinistre. Ce dernier nous demande de découper la bas des murs de gypse et nous fait savoir qu’il va recommander le changement du revêtement de sol – un vieux linoléum qui datait de la construction de la maison et qui est visiblement en très mauvais état depuis le coup d’eau.

3 juillet 2008, 13h30 :

Rien n’est réglé, ni le plombier, ni les gens de Qualinet ne sont revenu, l’eau entre de nouveau dans le sous-sol. Encore un 2-3cm dans le sous-sol. On tente de restreindre l’entrée d’eau, rien n’y fait la petite pompe submersible que j’avais demandé à Qualinet de nous laisser.

On rappel Qualinet, il y a trop d’eau pour nos petits moyens. Ils nous renvois le même représentant, toujours pas de pompe…

Du 19 juin au 3 juillet nous ne sommes que très peu descendu en bas. Ça sent l’humidité malgré l’impressionnant arsenal de Qualinet qui fait du bruit 24h sur 24h, les meubles sont encore sur leurs petits patins de styromousse. Moi je vais en bas à chaque fois qu’il pleut, de nuit comme de jour pour m’assurer que ça ne déborde pas.

On manque définitivement de sommeil. Le sous-sol n’est pas prêt d’être réutilisable – il faut encore trouver la cause, régler le problème, enlever le revêtement de sol en en mettre un nouveau et tout ça à la vitesse de l’assureur… Ce qui est, vous vous en doutez, plutôt lent.

Suite éventuelle, un de ces jours.

Demain retour à l’horaire habituel.

.jpm

Les commentaires sont fermés.