Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/11/2008

Le stress des patrons

Vous voulez savoir ce que ressent le grand patron? Vous voulez savoir le genre de stress qu'il connaît et subit au cours de l'année financière de votre entreprise?

Jouez à la bourse!

Je m'y suis mis dernièrement. Y paraît qu'on peut y faire fortune! C'est vrai. J'ai fait 6% en une semaine... et j'aurais pu faire beaucoup plus mais je n'ai pas su attendre le bon moment pour vendre, mais il faut dire que c'est très difficile ces jours-ci. Et puis bon, dans mon cas c'est la différence entre 75$ de profit ou 150$ c'est bien peu de choses.

Cela dit, je comprends un peu mieux – pour ne pas dire beaucoup, ce à quoi les gestionnaires, les vrais patrons qui prennent des décisions sur l'avenir de l'entreprise, pas les petits boss qui ne gère qu'une micro-budget dont les entrées et sorties sont minimes par rapport au reste de ce que l'entreprise dépense, subissent comme pression.

Est-ce le temps d'investir? Est-ce le temps d'engager? Est-ce que ce « placement » va me rapporter à  court ou moyen terme. Quels sont mes dépenses fixes lors de tel ou tel investissement?

Que ce soit pour des nouveaux équipements, pour du développement, pour un agrandissement ou pour l'embauche de nouveau personnel, la question se pause toujours et le stress est toujours là : Est-ce que c'est le bon moment?

Est-ce que mon marché va planté demain? Est-ce que le petit déclin d'aujourd'hui est un rebond ou est-il le début d'une réelle descente? Est-ce que le vent d'optimisme qui secoue le marché me sera aussi favorable à moi qu'aux autres?

...

Bon, d'accord je vous lance plein de question par et ça ne vous donne pas nécessairement une idée de ce que c'est... Hé bien voilà ce que je vous propose. Regardez la bourse cette semaine sur Google Finance et un : trouver un bon titre à acheter, deux : trouver le bon moment pour l'acheter et trois : trouver le bon moment pour le vendre.

Dites-vous que c'est vraiment votre argent que vous investissez, vivez votre stress et essayez de voir ce que ça pourrait être d'avoir une entreprise dont le chiffre d'affaire fait 5 million et que vous avez à choisir les investissements qui vont vous garder en vie dans les cinq prochaines années.

.jpm

17:01 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.