Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2009

La leçon incomprise .. du cinéma américain

Laissons la crise économique derrière nous, laissons les nouveaux développements technologiques et toutes leurs prévision apocalyptique... Ouais, ça va mal et si on en crois le cinéma américain, divers analystes et une foule d'autres gens plus ou moins bien informé, ça pourrait être bien pire et, en fait, ça risque de dégénérer sérieusement.

Mais on connaît les profetes de malheur, ils voient la fin du monde à tout les cinq ans et surprise on est encore là. On connaît également très bien le cinéma américain et ses films catastrophe qui ne sont autre chose que de la propagande, une propagande nationaliste qui affirme que peu importe le désastre, peu importe son ampleur, les américains s'en sortent toujours.

Si on connaît bien le cinéma américain, comme tous les américains et une majorité de la planète d'ailleurs, il semble que nous n'ayons pas tout compris...

À l'origine d'un acte héroïque il y a toujours une catastrophe, une situation alarmante ou une grave injustice qui demande que l'on se batte – physiquement – pour elle. La situation dégénère rapidement, il faut agir et, généralement, il n'y a que peu de gens qui peuvent agir ou qui ont le courage de le faire. Alors un héros émerge, il a du cran, sait ce qu'il faut faire et n'a pas froid aux yeux. Le héros de tous ces film est le même : Il est intelligent, courageux et déterminé.

Démarre alors son histoire, le récit de ses exploits – des exploits qui sont généralement à la limite de ses capacités. Puis, le film se termine, il a rétablis l'ordre et on se dit wow,  quel courage, quel détermination... et on oubli toujours la même chose : le gars est en super forme.

Hé oui, il ne s'agit pas simplement d'avoir de la détermination, du courage et une bonne vivacité intellectuel, il faut être en forme. Comment voulez-vous traverser tant d'épreuves si vous n'êtes pas en grande forme? Ouais, bon, ils sont sur l'adrénaline du moment, mais quand même avez-vous déjà vu un héros de film américain pesant 300 livres sauver le monde? Moi non plus.

C'est étrange quand même qu'un cinéma si efficace avec un message si clair ne soit compris qu'en partis. Les américains, comme nous et une bonne partie du monde, ont compris que pour être un héros potentiel, il fallait être courageux dans notre vie, il fallait être déterminé, mais visiblement bien peu ont intégré le fait qu'il fallait aussi être en forme physiquement pas seulement entre les deux oreilles.

Un esprit sain dans un corps sain, on l'a toujours dit... Étrangement on en retient pourtant, de ces films, que la première partie de la leçon.

.jpm

11:05 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.