Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2009

Le beurre et l'argent du beurre

Ce n'est pas nouveau comme phénomène, mais ça se confirme une fois de plus. Les jeunes médecins québécois quittent le Québec une fois leurs études terminé. Pire, il vont même faire leur internat ailleurs. Pourquoi? Parce que c'est plus payant ailleurs. Jusqu'à 10 000$ de plus par année.

Qu'est-ce que vous voulez, on ne les payes pas nos médecins au Québec (sic). Et surtout ils ne semblent pas comprendre qu'on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre... Parce qu'il faut bien en être conscient, les provinces où l'on paye les médecins plus cher sont des provinces où les études en médecine coûtent plus cher.

Pourtant ils sont supposé être brillant nos jeunes médecins. Ils devraient être en mesure de comprendre que si on les payent moins à leur sortie de l'école c'est que nous les avons subventionné plus pendant leur études. C'est l'un ou l'autre. L'argent vient de la même sacoche comme dirait notre ex-ministre des finances! Et, à ma connaissance, le coût de la vie au Québec est encore un des plus bas au Canada.

Mais bien sûr, tout le monde veut faire plus d'argent, la fonction publique y compris. Encore là, il semble y avoir une incompréhension crasse. Comment peut-on augmenter les salaires de la fonction publique si ceux du privé ne suivent pas? D'où viendra cet argent neuf?

Je ne connais pas tous les salaires des la fonction publique, pas plus que ceux du privé. Par contre, j'ai accès, tout comme vous aux tableaux de Statistique Québec et quand je les consulte je découvre tout le contraire de ce que j'entends – à savoir que la fonction publique gagne généralement plus que le privé, contrairement à ce que les grandes centrales syndicales qui les représente nous disent.

Voici un extrait du tableau des moyennes annuelles des taux horaires :

Héberg. et serv. de restauration: 11,94 $/h
Commerce: 15.08 $/h
Serv. entr., bâtim. et autres serv.: 15,73 $/h
Autres services: 17,14 $/h
Secteur Primaire: 18,04 $/h
Transport et entreposage: 19,83 $/h
Information, culture et loisirs: 20,07 $/h
Fabrication: 20,16 $/h
Soins santé et assist. sociale: 20,61 $/h
Construction: 22,13 $/h
Fin., ass., immob. et location: 22,91 $/h
Serv. prof., scientif. et technique: 25,20 $/h
Services d'enseignement: 26,38 $/h
Administrations publiques: 26,58 $/h
Services publics: 29,32 $/h

Moyenne: 20.08 $/h


Ainsi donc, mis à part nos infirmières qui se situent tout près de la moyenne – ce qui semble aberrant vu leur travail – la majorité des travailleurs de la fonction publique se retrouve dans les groupes les mieux rémunéré.

Pourquoi donc est-ce que l'on nous répète qu'ils sont mal payé et qu'ils ont un sérieux ratrappage à faire? Hé bien parce qu'il ne sont pas tous aussi bien payé « il s'agit là d'une moyenne » de dire le représentant syndical! Ben quin, je connais ça les moyenne moi aussi et si j'en juge par les taux horaires présenté ici, il y a des gens qui gagne très très cher de l'heure et d'autres qui ne gagne pas grand chose. Mais ça, ce n'est pas le problème du payeur de taxe, c'est le problème du syndicat. S'il y a un si grand écart, c'est à cause de conventions collectives montées tout croche et d'avantages salariaux qui n'ont pas de sens et ce n'est pas à la population à en faire les frais, mais bien aux syndicats de s'organiser pour mieux répartir leur enveloppe de paye à travers leur membres.

La fonction publique gagne déjà plus que le privé, et ça c'est sans les avantages sociaux que personne, personne au privé n'aura jamais (pensez seulement aux années sabbatiques) alors, de grâce arrêtez de demander des hausses et redistribuez un peu mieux!

.jpm

p.s. 20.08 $/h ça fait 36 500 $/année à 35 h par semaine, 52 semaines par année.

16:36 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.