Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2009

Le travail dans l'oeil de mon fils

Lundi dernier je suis allé chercher mon gars au service de garde à 16h00 – ça fermait à 16h15 ce jours là.. allez savoir, et comme j'avais encore du boulot et que je termine normalement à 17h00, j'ai ramené mon fils au bureau.

Mon fils aura bientôt neuf ans et, tout au long du court trajet qui me sépare de son camp de soccer, je me suis demandé comment il allait percevoir mon travail. Plus encore, je me demandais comment avec ce qu'il allait pouvoir en voir il pourrait croire que je trouve ça intéressant et stimulant, bref dis plus simplement j'avais l'impression que de son point de vue mon travail aurait l'air plate et que je me retrouverais dans une drôle d'impasse si j'avais à lui expliquer pourquoi j'aime ce travail.

Je me disais qu'à ces yeux signer quelques bouts de papier, répondre aux interrogations de mes collègues et planifier des travaux allait non seulement lui sembler d'un ennui complet, mais également être incompréhensible.

J'imaginais la question : « Qu'est-ce que tu fais papa? » Et la réponse qui devait suivre était vague et peu convaincante... « Je vérifie les commande de nos clients pour m'assurer que ce qu'ils veulent on est capable de le livrer. Et si on ne l'a pas je m'assure que nous allons en démarrer la fabrication, que nous allons atteindre sa demande et que nous allons le faire dans les bons délais. » Ça a l'air passionnant non?

Ce qui est intéressant dans ce boulot là, ce n'est pas tant de signer les papiers ou de vérifier que la commande tiend la route. Ce que j'aime c'est plutôt le côté [et là je chercher le bon mot] multifonction de la chose. Je dois vérifier plusieurs paramètres techniques en même temps, m'assurer que tout les intervenants travail dans la même direction, planifier une partie de l'expédition et discuter avec les vendeurs des problèmes de commande ou de livraison. En court, je pourrais dire que mon travail fait que je touche à presque tous les aspects de la fabrication ainsi qu'à sa planification et que je jase avec à peu près tout le monde à l'interne...

Si je voulais me vanter, je pourrais dire que je me retrouve au point névralgique de l'entreprise à l'interface entre la production et l'expédition, à l'endroit ou le lien entre les deux se fait, le pivot principale quoi. Remarquez que tout le monde ou presque dans une PME peu en dire autant.

D'un autre côté dans l'oeil d'un petit gars de neuf ans ou presque, je ne fais que remplir des cases à l'ordinateur et jaser avec mes collègues, ce qui n'a pas l'air particulièrement difficile, trépidant ou même intéressant.

Finalement, une fois au bureau, mon gars s'est installé à l'ordinateur d'un collègue en vacances et il a joué aur le net pendant l'heure où nous avons été là... Il a son monde maintenant, j'ai le miens et ce jour là ils ne se sont pas croisés.

.jpm

11:39 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.