Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/07/2009

L’invasion silencieuse des chinois

Je vous ai déjà parlé de la Chine et du fait qu’ils ne sont les simples assembleurs de jouets que beaucoup imaginent encore .. depuis longtemps. Je le sais, je suis en haute technologie et ils y sont aussi.

Une autre chose que j’ai déjà mentionné à propos des chinois c’est la simplicité avec laquelle ils peuvent monté un plan d’affaire. La question de base étant « Est-ce que la main d’œuvre est moins cher ici? » La réponse étant évidemment « oui », ils ont donc un plan d’affaire solide pour à peu près n’importe quoi.

Certains croient également que les salaires vont monté sous peu. J’en doute. La classe moyenne chinoise regroupe quelque 200 à 300 millions d’individus. Cela veut dire qu’il reste encore 1 milliards de chinois vivant hors de la classe moyenne et donc près à sortir de la campagne et à travailler pour de peanuts.



Nouvelles données.

Les chinois détiennent 2 000 milliards de dollars de titre de créance américain. Ils sont donc très très riches, tant que le dollar américain ne s’effondre pas et ces dernier leur doivent évidemment la peau des fesses. Ils se sont créé une assise financière sans commune mesure avec tout ce qui s’est fait auparavant.

Les chinois ont commencés à exploité les ressources naturelles de l’Afrique. Ils y investissent massivement en capitaux mais également en infrastructure et ne se formalisent pas, comme nous, du type de régime politique qu’ils encouragent au passage. Ils sont en train de se créer une réserve de matière première gigantesque tout en créant des alliances puissante avec une douzaine de pays africains – des pays qui vont sans doute se retrouver à l’avant-plan du continent sous peu.



Et c’est que ça devient vraiment effrayant.

Lors de notre voyage à San Jose ma blonde a eu l’occasion de discuter avec des profs de français américains (il sont 2 500 au ÉU). Ceux-ci lui ont confirmer un certain déclin dans l’enseignement des langues secondes traditionnelles : Français, Allemand et Espagnol. Le gouvernement américain n’ayant plus d’argent pour payer les prof de langue seconde y a fait de large coupure .. sauf pour les cours de chinois – une langue seconde relativement récente aux ÉU.

Pourquoi l’enseignement du chinois a-t-il été épargné? Parce que ce n’est pas le gouvernement américain qui paye les profs de chinois mais bien le gouvernement chinois! Lors de notre passage au début juillet, le bureau d’enseignement des langues seconde de Californie s’apprêtait à recevoir pas 10 ou 100 nouveaux prof mais bien 200 nouveaux profs pour la Californie le tout évidemment aux frais de l’État chinois. Si ce n’est pas un plan « d’invasion » ça, je me demande bien ce que c’est.

Avis aux décideurs : Envoyer un ou deux profs québécois en Californie pour deux semaines ne coûterait pratiquement rien au gouvernement et ferait le plus grand bien aux profs de français de l’État… Paraît qu’ils sont un peu défraîchit et qu’ils jactent comme des jeunes de la banlieue parisienne.

.jpm

21:41 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.