Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/08/2009

Bar Open

Des fois le Québec ressemble à un bar ouvert tellement on donne de l'argent à tout un chacun pour n'importe quoi – comme si l'argent nous sortait par les oreilles!

Deux articles récent sur le sujet m'ont particulièrement frappé. Le premier de Richard Martineau, Le pays des merveilles, nous apprend que même les trafiquants de drogue paye des impôts – ce qui peut avoir l'aire intéressant, mais où ce l'est moins c'est que les données des quelques ploucs qui le font restent confidentielles!

Le second, tiré du blogue de Patrick Lagacé, De Tchernobyl à Sept-Iles, nous rappel à quel point nos gouvernements font des largesses pour des entreprises polluantes dès qu'elles promettent de créer quelques emplois bien rémunéré.

On dépense des millions par année pour courir après les fraudeurs, grands et petits alors qu'il serait bien plus simple d'ajuster quelques lois ridicules comme le « no fault » lors d'un accident qui permet même à un voleur de voiture de réclamer des indemnités s'il se blesse au terme d'une poursuite!

Mais, bien sûr, pour changer la loi, ça prend un certain courage politique que nos élus ne semblent pas avoir...

Martineau, à la fin de son article nous invite à nous mobiliser pour mettre de la pression sur le gouvernement. Une pétition ferait-elle l'affaire? Pas certain. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais j'ai l'impression que même si la « société civile » a pris un peu plus de force et de visibilité avec les mouvements environnementaliste et altermondialistes, il reste tout de même relativement faible surtout dans des cas comme ceux-ci qui sont relativement peu mobilisateur.

Peut-être devrons-nous passer à une autre étape, celle d'un lobby social organisé qui s'attaque à ces petits problèmes de jugement un à la fois plutôt que de les laisser entre les mains d'une multitude de petits groupes...

.jpm

11:41 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.