Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2009

Brèves : Khadir à CHOI, Indice Big Mac et l'ex-maire Gendron

Je l’ai mentionné à plusieurs reprises, la gauche et la droite sont de plus en plus floues, les apparences et les ouïe-dires sont souvent trompeur et il faut impérativement multiplier nos sources d’information…

Khadir à CHOI

Et voilà, tel que promis, j’ai fait les recherche et j’ai trouvé l’entrevue d’Amir Khadir à CHOI radio X et en effet, les animateurs finissent par être d’accord avec lui sur certaines positions de Québec Solidaire. Notamment sur un barème d’imposition plus progressif. Khadir y glisse cependant une erreur, si je ne m’abuse, puisqu’il affirme que le dernier palier d’imposition débute à 54 000$ alors que vérification faite, il débute à 76 000$. Cela dit ça ne change pratiquement rien à son argument. (Au fédéral il y a quatre paliers plutôt que trois et le dernier débute à 126  000$.)

Notons également que M. Khadir apprend aux auditeurs de CHOI ainsi qu’aux animateurs que cette grande société d’État souvent critiquer (et que certains fous veulent privatiser) qu’est Hydro-Québec rapporte autant en impôt que la totalité des entreprises privées du Québec! Et, ça, je l’ai déjà vérifié et c’est tout à fait vrai – comme de quoi les société d’État c’est très, très payant.

L’entrevue est disponible sur le site de CHOI. Il faut cliquer sur écoute en direct, puis taper dans  recherche par mot clé Amir Khadir et télécharger l’émission du retour du 17 juin. L’entrevue sur l’Iran (but de la visite de M. Khadir) débute à 2h27minutes et dure à peu près 20 minutes dont la moitié ou plus est consacré à autre chose que la situation en Iran.

Indice Big Mac

Il semble qu’il n’y ait pas que The Economist qui publie un indice Big Mac. En effet la grande banque suisse UBS publie également un rapport annuel sur le pouvoir d’achat. On y apprend une foule de chose intéressante allant du taux horaire moyen, au coût d’un Big Mac en passant par le taux d’imposition qui chose surprenante s’avère être plus élevé à Toronto et aux États-Unis qu’à Montréal. J’imagine que les sondeur ont eu la bonne idée de ne pas se fier au seul taux d’imposition pour savoir ce qu’il en coûte pour se payer, par exemple, une visite chez le médecin.

Par contre les taux publiés me semble anormalement bas ce qui laisse croire que si des calculs de frais de santé ont été faits d’autres secteurs ont été oubliés…

L'ex-maire Gendron

Dans sa chronique sur Canoe – chronique que je ne lis à peu près jamais, M. Gendron revient sur l’affaire Villanueva… S’il dit à peu près ce que tous les autres ont dit, à savoir que la police fait son travail et qu’il est bête qu’on attende toujours un drame pour s’attaquer à un problème bien réel, il s’écarte également du discours qu’on lui prête habituellement pour critiquer sévèrement les coupures aveugles que l’on fait trop souvent dans les organismes communautaires!

Je vous laisse sur ses mots : « Que l'État veuille gérer de façon rigoureuse et réduire les dépenses inutiles, c'est une chose. Couper dans le financement des organismes pour équilibrer un budget constitue le véritable crime d'aveuglement volontaire vis-à-vis notre propre misère sociale. »

.jpm

11:44 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.