Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2009

Made in China : L'industrie

Le monde est tres different en Chine... Les accents ne sont, par exemple, pas disponible partout. Autre exemple, plus frappant celui-la, les chinois demarrent des enterprises sans savoir ce qu'ils font. L'etude de marche est simple: la main d'oeuvre est "cheap" alors on est competitif. Pire encore ils vont souvent vendre leur produit avant meme de l'avoir fabrique. Ils sont tellement certains que tout se fait facilement - puisque d'autres chinois le font - qu'ils tentent d'aller chercher des contracts avant meme d'avoir fait leur premier composant!

Les indiens, et je n'en ai croise qu'un seul et etablie a Hong Kong, semblent plus realiste et s'ils se depeche un peu il risquent fort de reussir a damer le pion a la Chine. Celui que j'ai vu travaillait a Honk Kong et Shenzhen parce que l'environnement etait meilleur (comprener les sous comosant et l'expertise plus facile a avoir) mais vendait toute sa production en Inde et au Pakistan. Il m'a dit avoir l'intention de vouloir demenager en Inde d'ici cinq ans... Il m'a meme affirme que l'Inde allait reprendre tout ce qui est haute technologie a la Chine. J'aurai tendence a lui donner raison puisque les indiens sont, dans l'ensemble, beaucoup mieux eduques.

J'ai d'ailleurs eu l'occasion de visite une "shop" de haute technologie chinoise. S'ils suivent les cinq "S", ou le principe Toyota avec beaucoup de zele (chaque chose a sa place et chaque place a sa chose, espace de travail libre de tout encobrement et tres bien organise) ca ressemble tout de meme au tiers-monde. Les instruements sont plutot vieux et la chaine de production est constamment entre-coupe de tavail manuel. Autrement dit, la fabrication des pieces est automatise et hyper precise, mais quand la machine a fini c'est une petite chinoise qui classe les miliers de pieces a la main dans un grand bac pour les amener vers l'autre station.

Mais ce qui m'a le plus frappe dans cette visite, c'est le peu de science que l'on retrouve dans ces manufacture de "haute technologie". D'accord les instruments utilises sont "high tech", le procede est super "high tech", les machine coutent des millions de dollars (ceux de l'Etat), mais au bout du compte la comprehension des processus de fabrication et des problemes possible ne necessite pas plus d'un secondaire cinq quebecois... Si une machine brise ils font venir le specialiste suisse, anglais ou americain. L'ensemble des operations qu'ils suppervisent reste relativement simple et j'imagine sans peine que c'est comme ca un peu partout.

J'ai d'ailleurs appris lors d'une autre rencontre que Apple - bien qu'ils fassent tout faire en Chine - ne leur laissait developper aucun detail d'ingnerie. Ils n'ont pas les machine aux EU, mais ce sont quand meme eux qui determine les procedes, les facon de faire et les outils a utiliser.

Bref, la Chine semble encore etre aujourd'hui grand bassin de ressourse humaine. La part de design semble encore etre tres, tres faible et si je me fie a nos clients ils ont encore besoin de beaucoup d'aide des que les choses se compliquent un peu.

.jpm

19:41 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.