Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2009

Brèves : GPS, Quebec Bashing, Éducation et Livres

Cette fin de semaine je suis allé à Montréal. Sur la route j’ai remarqué que de plus en plus de gens avaient des GPS… Non mais voulez-vous bien me dire à quoi ça sert tous ces foutus GPS? Criss, y’a pas plus d’une demi-douzaine de grands axes autoroutiers au Québec! Le 20, la 40, la 10, la 15, c’est pas si compliqué que ça. Et puis à part de ça combien de fois par semaine est-ce que vous allez dans un endroit où vous n’êtes jamais allé? Zéro! Combien de fois par mois? Deux trois, pas plus! Regardez sur carte avant de partir ou sur Google maps – ça va vous éviter d’avoir à vous acheter un de ces logiciels, presque aussi populaire que les GPS, pour faire travailler votre mémoire!



J’ai aussi eu l’occasion de feuilleter le Globe and Mail Canada cette fin de semaine. Un seul article mentionnait explicitement le Québec. Voici le titre : Crown asks for life sentence in Quebec terrorism case. Je ne suis pas parfaitement bilingue, mais je le suis suffisamment pour comprendre que cette phrase peut être comprise de plusieurs façon dont : Il y a eu un cas de terrorisme au Québec pour lequel la couronne demande une sentence à vie. Ou encore : Le Québec a commis un acte terroriste pour lequel la couronne demande une sentence à vie – ce qui ne fait que peu de sens mais bon ça reste dans la tête…

Que cache ce titre? Rien de plus qu’un « québécois » planifiant des attentats a été arrêté par la police et qu’on réclame une sentence exemplaire. Pourquoi le Globe ne parle-t-il pas de canadien? Pour quoi ne parle-t-il pas de Marocain, de musulman, d’islamiste de membre du Global Islamic Media Front – toutes des dénominations qui aurait été aussi vraies que québécois? Je vous laisse vous faire votre propre opinion…



Notre chroniqueur préféré, Pierre Foglia revient encore une fois sur l’éducation et la nécessité de bien maîtrisé la langue afin de bien maîtrisé sa pensée. Le texte est savoureux et lève le voile sur des pratiques de correction de l’épreuve de français uniformisé (celle que passent en finissant le cégep) plutôt douteuses. À lire sans faute!



Et puis je suis revenu de ma fin de semaine montréalaise suffisamment tôt pour écouter Tout le monde en parle et entendre l’entrevue de Dany Laferrière. Cet homme, dont la grande intelligence ne fait plus de doute, a su répondre du tac au tac à Guy A. Lepage losque celui-ci tentait de lui démontrer que le livre n’était pas un outil aussi moderne que l’internet puisqu’il ne permet pas de prendre de nouvelles de ses amis, de commander une pizza ou de voir le dernier clip de U2, que le livre lui, permettait de penser! Méga pied de nez à la modernité – j’adore!

.jpm

13:03 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.