Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2009

Dogmes ou nécessité

Je suis d’accord avec vous Monsieur Martineau, il est devenu très difficile de critiquer les chiffres et le théories qui entoure la question du réchauffement climatique. Cependant, je crois que le problème ce n’est pas les scientifiques ou même le développement d’un dogmatisme vert, le problème c’est que le débat autour du réchauffement de la planète se livre dans un monde où on doit constamment se battre pour faire comprendre la distinction entre le design intelligent et la théorie de l’évolution.

Le problème, c’est que pour certaines personnes – et il y en a beaucoup, et des malintentionnés – dès que l’on se permet de douter d’une théorie, ce que l’on fait toujours en science, cette théorie devient douteuse et donc invalide. Vous le savez comme moi, pour bien des gens, si on ne parle pas de certitude absolu, ça ne vaut rien.

Et, dans le cas du réchauffement de la planète, qu’il soit d’origine humaine ou naturel, de trois ou quatre degrés, sur 20 ou 50 ans, on parle d’un changement de paradigme majeur et dès qu’une petite porte s’entrouvrira tous ceux qui ne voient pas d’un bon œil les changements à venir s’engouffreront dedans pour discréditer totalement l’affaire afin de faire dérailler des projets qui réchauffement ou pas seront bon pour l’avenir de la planète et le nôtre.

Bref en un mot comme en cent, le problème ce n’est pas que les scientifiques refusent de discuter de leur résultats de façon éclairer c’est qu’il ne le peuvent tout simplement pas sous peine de perdre des années d’efforts à rendre la planète un peu plus habitable, car au bout du compte, le débat n’est pas scientifique, il est politique.



D’ailleurs, qu’il y ait réchauffement ou pas, le smog existe, la surconsommation aussi et tous les déchets qui vont avec. Le prise de conscience est nécessaire, elle doit être planétaire et le réchauffement est une excellente façon d’y parvenir.

.jpm

Lettre expédié à M. Martineau lui-même.

19:54 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.