Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/12/2009

Brèves : Service de garde, 10$ la chaise, Québec High-School et Nexus One

Et voilà le temps des fêtes qui revient, ses désagréments, ses folies, ses rencontres intrigantes et, bien sûr, ses surprises et ses joies...

Côté désagrément, il y a les éternels problèmes avec le service de garde. L'école ferme, les profs tombent en congé, donc tout le monde est en congé – pas de service de garde. Vous connaissez l'histoire. Hé bien, je suis allé plus loin cette année et j'ai su que la décision était prise à la commission scolaire. C'est eux qui détermine le calendrier. J'ai également appris que hors calendrier, pas de subvention. Donc le service n'est pas ouvert parce qu'il n'y a pas de demande et il n'y a pas de demande, entre autres, parce que ça 25$ par jours plutôt que 7$. C'est sûr qu'avec deux enfants, trois jours et le temps des fêtes, un trous de 150$ au budget c'est chiant. Mais voilà, quand on a juste trois semaines de vacances par année en perdre six à Noël c'est tout aussi chiant! À quand une vrai politique de conciliation travail famille?

Côté folie et là, je ne parle pas que de la folie du temps des fêtes, mais bien de celle de la consommation à outrance, j'ai vu quelque chose d'incroyable : Des chaises noires en métal avec assise cousiné, du genre solide et bien montée à 10.95$. Honnêtement, je n'en suis toujours pas revenu. Comment est-ce possible de fabriquer ces chaises pour aussi peu. Ça n'a pas de sens, c'est impossible, il y a pour au moins 15$ de matière première dans ces chaises! Je veux bien croire en une consommation responsable, mais offrire des chaises à si bas prix, c'est comme donner du gâteau à un diabétique – c'est entretenir la maladie. Que le quincailler fasse plus d'argent, je m'en fout mais faites nous payé le juste prix pour ces trucs, ça va éviter de justifier leur surproduction!

Dans le rayon rencontres intrigantes, je dois dire que j'ai été servi. Lors d'un souper chez une collègue de ma blonde j'ai eu l'occasion de jaser avec un jeune garçon de 15 ans qui fréquente l'école anglaise depuis le primaire. Bien que tout à fait franco, ses parents ont pu l'envoyé à l'école anglaise parce que son père a jadis étudier en anglais. Le jeune homme est allumé, intéressé et intéressant. Mais l'éducation en anglais a fait son oeuvre... Il ne comprend pas l'utilité du français. Ouais, ça sert à parler à maman, papa et aux amis, mais sinon, le français c'est inutile. Pour ce jeune esprit, la connaissance du français ne lui apporte rien. À la limite, je dirais qu'il ne comprend pas pourquoi on parle encore français au Québec. D'accord il est jeune et il a bien le temps de comprendre certaines choses, mais bon il n'y a aucune garantie qu'un jour il va comprendre et plus il y en aura comme lui, plus la langue sera menacée.

Je parlais de folie plus haut, j'en ai une autre pour vous. Ici il s'agit plus du type « hype »... Celle-ci tourne autour d'une belle surprise ; le Nexus One de Google. On ne l'attendait plus vriament avec les deux premier téléphone de HTC, mais le vrai « Google Phone » serait enfin à nos portes. Ça a commencer par quelques rumeurs chuchotés sur la toile, puis il y a eu des images floues, ensuite des images claires et enfin des vidéos... La machine a rumeur s'est sérieusement emballé. Il y même déjà des blog dédiés au Nexus One auxquels s'accroche des communauté de futur utilisateurs! Tout cela était-il prévu? Avons-nous affaire à un formidable coup de pub déguisé en fuites d'initiés qui se retrouvent sur internet ou est-ce la nouvelle réalité de ces méga-entreprises tellement grosses qu'elle ne peuvent plus contrôlé tout ce qui en sort? Peu importe, la folie Nexus One est là qu'on se le dise!

Bon temps des fêtes, profiter des bons moments... Pour ma part, le bureau est ouvert entre Noël et le jour de l'An alors, je risque fort de bloguer.

Amusez-vous bien!

.jpm

10:45 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.