Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2010

Un dimanche en Jeans

Notre premier ministre a organise cette fin de semaine une session parlementaire extraordinaire, histoire de donner l’impression que l’État aussi faisait sa part pour combattre le déficit. Cet exercice est bien futile, ils ont eu la chance de présenter un budget intéressant avec une vision d’avenir, ils ont eu l’occasion de prendre des décisions qui aurait affirmé haut et fort comment ce gouvernement entendait gérer le pays, mais ils ne l’ont pas fait.

De mon côté j’ai affirmé qu’ils auraient pu faire mieux, qu’il eut été possible de présenter un projet de société par le truchement de ce budget, mais je n’avais que très peu de propositions réelles et encore moins de chiffres pour étayer mes dires.

Hé bien, figurez-vous que Jean-François Lisée l’avait fait à ma place dans un récent numéro de l’Actualité. J’ai fait un peu de rattrapage cette fin de semaine et je suis tomber sur ce texte : Budget, l’heure de vérité pour Jean Charest. En deux pages, Jean-François Lisée réussit à donner une direction d’ensemble aux ajustements fiscaux et à mettre un place un plan de développement de l’économie québécoise et ce en se basant sur des programmes déjà en place dans plusieurs pays.

Bonne lecture.

.jpm

10:55 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.