Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2010

Danser avec le gouvernement

Le dernier budget du gouvernement Charest en fait grogner plus d’un. On ne compte plus les marches et les manifestations contre ce budget aux mesures impopulaires.

Je n’aime pas ce budget plus que vous. Je comprends les « chemises rouge ». J’en comprends surtout le côté apolitique. La droite n’aime pas plus que la gauche ce budget ou « le gouvernement à tirer sur tous les leviers disponibles ». Bref, je comprends la grogne, les nombreux commentaires et les manifestations, mais je me demande parfois si nous ne faisons pas fausse route en adoptant une telle attitude.

Plutôt que de s’opposer en bloc au gouvernement, nous devrions peut-être danser avec lui. Je m’explique.

Le gouvernement impose une nouvelle taxe à la santé et un ticket modérateur. Parfait! Nous devrions sortir dans les rues et investir les pages d’opinion pour réclamer un changement dans les politiques de santé. Pourquoi les femmes doivent-elles constamment aller chez le médecin pour faire renouveler leur prescription de pilule anti-contraceptive? Pourquoi est-ce qu’on doit nécessairement voir un médecin pour se faire prescrire des anti-biotiques pour les otites des enfants alors que n’importe quel pharmacien peut les reconnaître? Pourquoi devrions-nous voir un médecin pour se faire faire un plâtre alors que toutes les infirmières sont capables de le faire?

Le diagnostique me direz-vous. Tous les intervenants de la santé savent très bien faire la différence entre un cas évidant et un cas plus flou ou la validation d’un médecin est nécessaire.

Autre exemple. Les médicaments. Le système d’assurance coûte plus cher? Exigeons que les médecins nous prescrivent avant tout autre chose des médicaments génériques. Mieux, faisons comme l’Ontario et exigeons une baisse de prix de médicaments.

Et tiens, il y en a une autre encore plus générale que comme citoyens nous pourrions faire pour balancer un peu la donne. Le gouvernement hausse les taxes? Hé bien dès le lendemain nous devrions tous faire la file dans le bureau du patron pour demander une hausse de salaire! Pourquoi est-ce que c’est nécessairement à nous d’absorber la hausse du coût de la vie?

Bien sûr les entreprises vont se retourner de bord et hausser les prix et alors une nouvelle hausse de salaire sera justifier et au bout du compte ça ne changera rien à notre niveau de vie sauf que le gouvernement va empocher plus de taxes et d’impôts et donc nous serons collectivement plus riche!



Bon d’accord, je rêve en couleur tout n’est pas si simple – surtout l’organisation des revendications… Mais bon le principe est là et la question méritait d’être posée.

.jpm

11:06 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.