Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/07/2010

Intentionnalité

J’ai défendu à plusieurs reprise, ici comme ailleurs, l’idée qu’il ne faut pas chercher l’intentionnalité partout. C’est une réponse générale à ceux qui se font un malin plaisir à analyser tout ce que les autres font et à leur prêter des intentions.

Cela dit, il y a deux cas plutôt intéressant d’intentionnalité voilée ces jours-ci dans les médias… Des cas où on peine à croire qu’il n’y a rien derrière la façade.

Le premier cas est celui de Quebecor qui compte ouvrir, au Canada anglais, un poste de nouvelles continues dont la direction éditoriale est clairement à droite. Pourquoi ne pas avoir simplement présenté un poste de nouvelle avec un peu plus de mordant que Radio-Canada? Pourquoi ne pas simplement avoir présenté un concept où l’opinion et le commentaire est mis de l’avant? Ce mordant, ces opinions pouvant être tant à droite qu’à gauche… Pourquoi avoir spécifié d’avance qu’on allait pencher à droite?

Certains diront qu’il y a une entente derrière tout ça, que Quebecor veut aller jouer dans la cours de Power Corporation et s’imposer comme un faiseur d’opinion. Pourquoi? Qu’y a-t-il au bout?

D’autre plus cynique, diront que c’est pour exacerber les différences idéologiques entre le Québec et le ROC pour précipité une éventuelle accession à l’indépendance. C’est tiré par les cheveux, mais qui sait!

Le second cas est celui de Richard Fadden, directeur du SCRS. Un homme posé et professionnel qui, pour être devenu directeur du service de renseignement, a certainement une longue carrière derrière lui… Un homme qui un jour sans raison apparente s’échappe lors d’un banal discours avant de renchérir dans une entrevue à la CBC!

Étrange non? Le gars est un pro du renseignement, contrôler l’information c’est son métier. On est donc tout à fait en droit de se demander s’il n’y a pas quelque chose derrière. Peut-être voulait-il faire lever quelques lapins… Ou alors c’est pour faire réagir le gouvernement – un gouvernement qui fait le dur d’oreille.

Bref dans un cas comme dans l’autre il y a très certainement intentionnalité. Cela dit j’en reviens à mon habituel scepticisme devant ceux qui en voit partout et dans les moindres gestes. Tout le monde n’est pas à la tête du SCRS ou d’un empire médiatique!

.jpm

11:05 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.