Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2010

TéléQuébec : Les riches, les nouvelles émissions

Chez-nous on écoute régulièrement TéléQuébec. Les enfants écoutent les émissions jeunesse et les Appendices, nous on écoute les Appendices avec eux, Curieux Bégin, Les Francs Tireurs et quelques autres émissions ça et là quand le sujet nous accroche.

Hier, dans la pub pour la prochaine rediffusion des Francs Tireurs on annonçait une entrevue avec Amir Khadir. On peut penser ce que l’on veut du bonhomme et de Québec Solidaire, il n’en demeure pas moins qu’ils ont des idées intéressantes à communiquer. La reprise étant samedi et sachant que je n’allais pas être chez moi, j’ai branché l’ordinateur sur la télé et je suis allé voir dans les archives – hé oui toute les émissions des Francs Tireurs y sont et je ne peux que vous recommander chaudement d’allez y faire un tour.

Donc j’écoute l’entrevue. Je suis un peu déçu. Elle tourne beaucoup autour de ses mauvais coups personnel et très peu autour du programme et des idées de Québec Solidaire. Puis, finalement M. Khadir réussit à parler d’impôts et de taxes. Il résume tourne les coins ronds et manque de temps, mais bon il réussit à nous rappeler que Alcan à trouvé le moyen de reporter ses impôts de 1.2 milliards pendant 10 ans! Et le reportage fini, nous laissant un goût amer et une impression que un grand chialeux de première qui critique sans cesse les riches et les grandes entreprises.

Resté sur ma faim, je décide de regarder le segment suivant, un reportage sur les aides domestiques – un réseau d’immigrante, importer par le gouvernement canadien à travers un programme d’insertion complètement débile qui oblige l’immigrante à travailler 24 mois sur un simple visa pour le même employeur (propriétaire d’une grande maison), à habiter chez lui et à travailler pour un salaire laisser à la discrétion de l’employeur le tout sous la menace permanente d’une extradition.

En regardant ce reportage sur ces femmes exploitées, travaillant 16h par jour pour quelques centaines de dollars par semaine, réduite à un état de quasi esclavage parce que leur vie est totalement contrôlée par leur employeur, j’ai compris.

J’ai compris comment les riches profitent de leur situation. J’ai bien compris que ce programme « d’aide domestique » où il en coûte 12 000$ pour s’inscrire ne servait qu’aux riches. J’ai bien vu comment ils profitaient de la situation… Les lois sont faites pour eux. Qui dans la classe moyenne peut se permettre d’ouvrir des REER pour sa femme et ses enfants? Personne.

J’ai compris tout ça et surtout je l’ai transposé au monde des affaires, au monde des grands patrons et j’ai compris que tout ces abus que l’on dénonce ne sont que la pointe de l’iceberg… Le reste c’est somme ce programme fédéral d’aide domestique dont personne ne connaît l’existence sauf ceux qui peuvent en profiter et qui en plus en abusent.


Pour terminer sur une note un peu plus joyeuse, mais au risque de vous faire oublier le reste, je vous glisse quelques mots sur les nouvelles émissions de TéléQubec cet automne.

Huis Clos, nouvelle émission de débat publique ou le débat est réellement fait par le publique – sept personnes enfermées dans un bunker et aider d’un comité d’experts devront se prononcer sur des sujets controversés, ça promet.

Le Méchant Canal (LMC) marque l’arrivé des Justiciers Masqués à TéléQuébec dans une émission de « nouvelles » ou la dérision et les contradictions ambiantes sont à l’honneur. Le duo sera aidé dans cette tâche par nul autre que Richard Z. Sirois.

11:44 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.