Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/09/2010

Subtile à gauche comme à droite

J’ai été surpris par un petit entrefilet publié cette fin de semaine dans Le Soleil. L’article rapporte les propos de Françoise David, co-chef de Québec Solidaire…

À ma grande de surprise idéologique, QS est contre l’idée de financer à 45% le nouvel amphithéâtre qui devrait servir à accueillir des spectacles, des événements et, éventuellement une équipe de hockey et même les jeux olympiques.

Leur analyse? Le nouvel amphithéâtre profitera principalement au privé, celui-ci doit donc défrayer une bonne partie de sa construction et assumer une part des risques.

Je ne sais pas exactement pourquoi cette sortie me surprend, peut-être que je m’attends à ce que chaque investissement du gouvernement soit nécessairement appuyé par la gauche. Ça va créer des emplois tout ça, c’est bon pour l’économie régionale, il va y avoir des retombées pour tout le monde à Québec… Un peu comme le tour cycliste, hautement subventionné et dont les retombées se sont probablement fait attendre. Mais c’était très impressionnant, à Québec du moins.

Ça m’a fait penser à cette proposition de l’ADQ qui voulait augmenter les frais de scolarité pour les plus riches. Ça semble plutôt à gauche comme suggestion, mais ça détruit l’idéal d’accès égal pour tous. Mais de rétorquer l’ADQ, l’accès n’est pas égal pour tous, 2000$ pour les riches, c’est rien alors que pour les pauvres c’est un gros morceau…

Bref, tout ça pour dire que les positions de gauche et de droite ne sont pas aussi tranché que l’on est porté à le croire. Les positions de gauche et de droite sont souvent plus subtile qu’il n’y parait même si on a tendance à les stigmatiser et à les simplifier quand vient le temps d’en parler.

Du reste, j’espère simplement être en mesure de faire preuve de subtilité dans l’analyse du Réseau Liberté Québec que je m’apprête à faire.

.jpm


11:05 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.