Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/10/2010

C-32, la prochaine erreur de Harper

Le projet de loi C-32 qui est présentement à l’étude au parlement de M. Harper vise à réviser la loi sur le droit d’auteur.

Revisiter ce genre de loi était devenu nécessaire. Le développement de la diffusion de musique en format MP3 et plus récemment celui du livre numérique nécessite quelques aménagements et précisions, mais le gouvernement Harper a décidé d’aller plus loin et de faire des révisions qui, comme celles autour du recensement, ne plaisent à personne ou presque.

La révision qui soulève l’ire au Québec, au Canada et partout dans le monde puisqu’elle créerait un précédent mondial qui va par ailleurs à l’encontre d’une série de traité internationaux dont le Canada est signataire, s’appelle « l’exception pédagogique » et elle dit en substance ceci : « l'utilisation d'une œuvre  aux fins d'étude privée, de recherche, d'éducation, de parodie ou de satire ne constitue pas une violation du droit d'auteur. »

Bien entendu vous aurez tous compris la faille : N’importe quel publication peut servir à l’étude privé, à l’éducation et/ou à la recherche. Il sera donc tout à fait légal de copier n’importe quel livre en entier sous le couvert de la recherche ou de l’éducation. Moi qui suis des cours en sociologie et en économie, je pourrais aisément justifier la copie de tous les livres que j’ai lus depuis 5 ans. Quiconque lit un livre lié de près ou de loin pourra aisément se justifier. Et puis quoi, tous les essais servent à l’éducation! Tous les romans que vous lisez servent à vous éduquer, c’est bourré d’expérience de vie édifiante là-dedans, mieux vous faite des études littéraires comparées!

Bref, Harper est encore en train de se lancer tête première dans une modification de la loi dont il ne comprend clairement pas les implications. Pire les yeux de la planète sont tournés vers le Canada et attendent de voir ce qui va se passer – certains vont même plus loin et tentent de s’immiscer dans le débat canadiens tellement ce précédant les inquiètent. Mais comme à l’habitude M. Harper et son gouvernement n’écoutent ni les citoyens, ni les experts, ni les appels internationaux et semble ne vouloir en faire qu’à sa tête.

.jpm

09:52 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Quel sujet exceptionnelle, j'ai déniché ce que il cherchais, tout en vous remerciant bon weekend.

Écrit par : pronostic france honduras | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.