Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/11/2010

L’aveuglement du spécialiste

Il semble que les spécialistes souffrent d’un mal bien spécial, celui de l’aveuglement que leur confère leur spécialité. Cet aveuglement est, à mon sens, dû au manque de recul du spécialiste. Globalement ceci se traduit par ce que l’on appel souvent la tour d’ivoire des penseurs même si cet aveuglement ne concernent pas qu’eux. Les croyants souffrent régulièrement du même aveuglement.

Je vous donne deux exemples que j’ai vécu récemment.

Le premier date du début du mois alors que je discutais avec un gars qui a étudié en psychologie et qui affirmait sans rire que 90% des gens étaient névrosé. Pour lui, neuf personnes sur dix souffrent de trouble émotionnels et affectifs profondément ancré en eux. Laissez-moi en douter sérieusement. Même si nous avons tous vécu à un moment ou à un autre des moments difficiles, cela ne veut pas dire que nous en avons tous gardé des séquelles profonde…

Le second date de la semaine dernière, je discutais avec une collègue de sa formation en programmation neuro-linguistique* lorsque, au détour d’une question sur le langage corporel, elle m’affirma que 93% de la communication passe par le langage corporel – ou enfin, d’autre vecteur que les mots échangés!

Que les gens vivent des névrose de temps à autre et que cela puisse affecter, au cours de leur vie, 90% de la population, je veux bien. C’est peut-être cela qui aura permis à mon interlocuteur de faire une énorme raccourcit et d’affirmer que 90% des gens sont névrosé. Mais que 93% de la communication soit non-verbale (et je me suis bien renseigner, ce n’est pas 93% des communication, mais bien 93% d’un échange) la faut vraiment être aveuglé par sa « science ». Faites le test! Autour de la machine à café cette après-midi, essayez de voir combien de conversations pourraient se passer de mots ou presque!



Bien sûr, ce sont là des exemples extrêmes, mais on peut très bien imaginer que c’est le même type d’aveuglement qui en vient à cloisonner certaines disciplines ou certaines opinions politiques quand on ne voit plus que nos données à travers notre vision d’une situation complexe.

Soyons donc moins dogmatique et ayons à l’esprit que la plupart des prises de positions reposent sur des données qui peuvent être interprétées dans un cadre de référence ou dans un autre.

.jpm

*Je me suis déjà intéressé à la sémantique générale de Korzybski et la PNL, me semble être une variante peusdo-scientifique du concept qui allie la sémantique générale à la psychologie et une foule d’autre truc de para-psycho-machin-chouette, bref, de la bouillie pour les chats en laquelle il faut avoir foi pour que ça fonctionne.

11:51 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.