Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/01/2011

Bienvenu en 2011

Deux milles onze est commencé, c’est déjà la course au bureau. Je me vois facilement manquer de temps dans les prochaines semaines pour mener à bien mes projets tant personnels que professionnels…

Mais avant que le tourbillon m’emporte – je viens même de me mettre un rendez-vous récurent pour penser à cette promesse que j’ai faite de vous parler de l’avenir tel que je le conçois – je voulais vous parler de ce que je vais surveiller dans les semaines à venir.

Cependant, avant de me lancer, j’aimerais vous remercier d’être là. Comme je l’ai toujours dit, je tiens ce blogue d’abord pour moi, pour m’aider à réfléchir, pour consigner certaines réflexion, pour formaliser mes idées. Cela dit, je le fait également pour vous chers lecteurs. Savoir que l’on est lu et suivi rend ce travail d’autant plus intéressant et pousse à se renouveler et à sortir des sentiers battus ce qui est également très bon pour la pensée critique. Alors merci à vous tous d’être là, de me pousser à continuer et de m’obliger à aller voir ailleurs.

Et tant qu’à être dans les parenthèses, j’en profite pour souligner mon manque apparent de vision quant aux nouvelles tendances qui auraient pu me redonner un peu d’espoir en l’avancement de l’humanité. En voici deux dont vous pouvez entre parler à l’émission L’après-midi porte conseil. Les produits « héritage » qui sont des produits fait localement de façon non-industriel ce qui dénote, selon les analystes, un certain écœurement de la société de surconsommation Made in China dans laquelle nous vivons. Autre ras-le-bol qui pointe le bout de son nez : celui du toujours accessible, toujours en ligne, toujours devant l’écran de son bidule. Les gens sont peut-être en train de réaliser que la vraie vie et dans le monde réel et non en ligne… Bref il semble y avoir quelques rebalancements de mœurs en vue.

Quoi surveiller dans les semaines à venir? Hé bien dans mon cas deux événements majeurs.

Primo, le CES qui aura lieu du 6 au 9 janvier à Las Vegas et où l’on devrait voir apparaître une foule de nouvelles « tablettes », ces petits ordinateurs du type iPad qui à mon sens risque de créer une autre véritable révolution informatique dans les années à venir.

Secundo, les trois parties de Watson – le dernier super-ordinateur de IBM – à Jeopardy contre le deux meilleurs joueurs de l’émission de tous les temps. Ce défi que s’est lancé IBM et dont toute la puissance sera démontré (ou pas) durant ces trois parties (14, 15, 16 février 2011) risque de changer à jamais la face du monde. Imaginer un ordinateur capable de donner des réponses précises à des questions précises et ce dans le langage commun à une vitesse qui dépasse celle des meilleurs joueurs de Jeopardy et avec un degré de connaissance qui dépasse largement celui de n’importe quel humain. On est loin, très loin de DeepBlue, l’ordinateur qui a battu Kasparov aux échecs. D’un autre côté, on est aussi très, très loin de la conscience, en fait on est sur une ligne totalement parallèle, pas d’inquiétude donc ;-) Je vous en reparle en février!

.jpm

16:53 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.