Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2011

Quelques jours à L.A.

Ouais, L.A., parce que finalement Los Angeles c’est long à dire et à écrire et puis, on devient vite familier avec L.A., c’est une ville qui se laisse adopté facilement… En fait, première constatation avant même d’arriver : Les stationnements, ça bouffe vraiment beaucoup d’espace!

Sinon, voilà, je vous colle l’une derrière l’autre une série de petites constatations sur les ÉU, L.A. et mon voyage…

L.A. en fait c’est une très, très grand petite ville. Bien sûr il y a quelques centres-villes avec des gratte-ciel, mais dans l’ensemble la densité n’est pas si élevée, on parle plutôt d’une ville très étendue.

Je crois que je n’ai jamais autant apprécié cette fantastique invention que sont les douches chaudes… Ça fait vraiment du bien après un long voyage et en plus c’est gratuit.

Tiens, d’ailleurs, tout à L.A. comme aux ÉU d’ailleurs coûte cher, sauf, sauf, le stationnement. Même dans le très chic Beverly Hills j’ai pu me stationner pendant deux heures sans que cela me coûte quoi que ce soit.

Je par ailleurs tomber sur un gars qui avait déjà fait pas mal d’escalade à Joshua Tree en mangeant dans un petit bouiboui tout près de Rodeo Drive. C’est un des beaux côté du voyage, les discussions adhoc avec un peu tout le monde. J’aime bien, c’est facile et souvent bien intéressant, on compare nos pays, nos façons de voir et de faire. Et les gens sont toujours intéressé et sympathique – on se reconnait entre voyageurs.

Au salon, note vendeur chinois discute avec nos clients chinois. Des fois j’ai l’impression que tout se passe en chinois, qu’il n’y plus rien en dehors… Puis il y a des occidentaux qui passent au kiosque et, bien sûr, ils s’adressent à moi plutôt qu’à notre vendeur chinois, un réflexe tout à fait normal…

Cela dit, à ce salon, la langue dominante est bien sûr l’anglais, la suivante, le chinois vous vous en doutiez, mais la troisième est au surprise, le français! Beaucoup de français et de québécois sont là – surprenant, mais bien réelle…

Reste plus que le retour à la maison. Je continue de dire que ces salons sont des vacances pour moi, mais bon je soulignerai que ce ne sont pas des vacances reposantes, mais au moins ça change le mal de place et, à L.A. il fait 20 degrés au dessus de zéro à tous les jours, pas de neige, de tempête ou de pluie, ça aussi, je le concède, ça fait du bien.

.jpm

02:12 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.