Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2011

Harbourfront 1, Amphithéâtre 0

En faisant des recherches pour faire un comparatif entre les budgets du Québec et du Canada, je suis tombé sur des données très intéressantes. Je voulais utiliser la belle présentation du journal Le Devoir pour la faire mais ils n’ont mis en ligne que le résumé pour le Québec.  Je vais faire les comparatif, mais à partir des journaux papier en fin de semaine…

D’ici là, je vous propose un petit saut dans les « divulgations proactives » du gouvernement fédéral que l’on peut trouver sur la page du ministère des finances. Attention, je n’ai pas fait de recherches exhaustives. J’ai vu l’onglet, trouvé ça étrange, cliqué dessus et parcourus le dossier.

Les divulgations proactives semblent nouvelles parce qu’elle ne commence qu’en 2005-2006 et qu’on y trouve pratiquement rien avant le quatrième trimestre de 2008-2009. À partir de 2009 on trouve un seul bénéficiaire à qui le gouvernement canadien a octroyé des subventions de plus de 25 000$, la Toronto Waterfont Revitalization Corporation.

Cette « organisme » semble principalement être en charge de la construction et du développement du Harborfront Center et globalement du développement de la façade du lac Ontario pour la ville de Toronto.

Voici quelques-uns de leurs mandats :

L'accord de contribution vise à couvrir les coûts de la construction d'une piste située le long du rivage entre Superior Avenue et Humber Bay Park : 4,7 millions

L'accord de contribution vise à couvrir les coûts de la construction d'un garage sous-terrain sur le site du Canada Square du Harbourfront Centre : 21 millions

L'accord de contribution vise à couvrir les coûts pour effectuer des améliorations extérieurs du parc Don River et du River Square : 6 millions

En tout c’est 136 millions qui ont été octroyés au « Waterfront Revitalization ». Bien que le Harborfront Center semble être fédéral, je doute que tous les parcs, plages et autres mentionnés dans les subventions soient de propriété fédérale.

Il y a bien des sous du fédéral qui se rendent ici me direz-vous. Je n’en doute pas, mais je m’interroge quand même sur ces millions qui pleuvent sur les berges de Toronto et sur la décision du gouvernement d’inscrire ces dépenses dans une case spécifique appelé divulgation proactive…

Bref, comme toujours les données finales sont bien difficiles à trouver et à compiler, mais ça finit toujours par avoir l’air 1-0 pour Toronto.

.jpm

16:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.