Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2011

Développement et sens de l’humour

Depuis quelques mois et à travers une foule de situations différentes j’ai eu l’occasion d’interagir avec des jeunes de 10, 11, 12 ans et comme je suis un gars qui aime rire et faire rire* j’ai pu constater des différences importantes dans les niveaux et types d’humour des jeunes que j’ai côtoyés.

Je ne suis pas un expert en développement, mais j’ai tendance à croire que les enfants qui sont capable de comprendre des blagues subtiles, des jeux de mots ou des traits d’humour faisant référence à l’actualité, sont ceux qui sont les plus intelligents ou à tout le moins ceux qui se sont développé plus rapidement.

Maintenant la question est est-ce que le développement (par les parents, bien sûr) d’un sens de l’humour plus subtil plus complexe aide les enfants à devenir plus intelligent, plus subtil, à avoir plus de profondeur dans leur réflexion? Je dirais que oui.

Tout le monde le sais apprendre par le jeu est une façon efficace d’apprendre. Et apprendre à faire des liens subtils, inattendus ou inusités, apprendre à lier deux concepts dans le but de faire rire contribue certainement à la capacité de l’enfant à faire ces mêmes liens, à utiliser cette même capacité à faire des liens complexes ou subtils dans les situations de tous les jours.

Alors voilà, le constat est simple, faites rire vos enfants, élevé leur niveau d’humour, faire des blagues d’adulte avec eux et vous contribuerez à leur développement tout en riant!

.jpm

*Je sais ça ne transparait pas beaucoup sur ce blogue, mais bon, le chialage c’est sérieux ;-)

p.s. Et tiens, parlant d’humour et puisque nous sommes en campagne électorale et qu’il faut bien en parler un peu, il y a ce texte de Patrick Lagacé sur les Albertains qui m’a bien fait rire. Imaginez-vous donc que le fait de ne pas avoir de taxe provinciale est une fierté en Alberta, qui pourrait les blâmer, ce qui est comique c’est que les Albertains sont tellement trempés dans le pétrole, qu’ils en oublient son existence, et croient dur comme fer que s’ils n’ont pas de taxe provinciale à payer c’est parce qu’ils savent administrer la chose publique mieux que les autres Canadiens! Et après ça on tente de nous faire croire que les vapeurs de pétrole ne sont pas nocives!

11:30 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.