Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2011

Comparaisons salariales

Ah, les comparaisons salariales, vaste sujet – mais commençons par une parenthèse : Vous avez peut-être remarqué ma relative absence ces derniers jours… Tout va bien, ce n’est que mon niveau d’occupation qui a subitement augmenté. Est-ce vraiment redescendu? Qui sait, l’avenir le dira, mais pour l’heure je suis toujours bien en selle malgré les quelques bosses des derniers jours. Fin de la parenthèse.

Voilà que ce sont les policiers qui montent au front pour décrier leurs conditions salariales. Ils gagnent moins que dans le reste du Canada. Les policiers de Québec sont au 79e rang sur 81 avec un maigre salaire moyen de 66 577$ par an.

Déjà avec le seul salaire il est difficile d’évaluer la paye réelle. Combien de semaines de vacances, d’heure de travail par semaine, de dollars en fond de pension payé par l’employeur, etc. Mais le principal problème, pour moi, c’est que nos bons policiers, comme l’ont fait avant eux les médecins, les profs et autres comparent leurs salaires (sans les avantages) à ceux de l’Ontario et du reste du Canada, principalement l’Ouest alors que le coût de la vie est largement plus élevé qu’ici. En Ontario c’est 15% de plus qu’ici alors 66 577$ ici c’est l’équivalent de 76 563$ par an en Ontario et n’en douter pas, le coût de la vie est encore plus élevé en Alberta, là où les policiers sont les mieux payé au pays.

D’ailleurs je commence à me demander si ce ne serait pas plus simple de faire une passe passe à la Lisée du type monter les tarifs d’électricité en même temps que l’on baisse les impôts – je ne sais pas pourquoi on ne l’a pas encore fait celle-là – : Haussons tout demain matin, les salaires, l’épicerie, les assurances, les maisons, les frais de garde, tout. Comme ça rien n’aura bougé personne n’aura perdu de pouvoir d’achat (sauf sur les biens importés ou achetés à l’extérieur du pays) et tous arrêteront de chialer sur leurs salaires. Mieux on pourra se sentir riche comme les américains puisque nos maisons vaudront toutes plus d’un demi-million de dollars!

Il y aurait certainement une tonne de problème à agir de la sorte, mais avouez que ça en réglerait biens d’autres… M’enfin, d’ici là, contentons-nous de rappeler aux policiers que les comparaisons de salaires bruts avec l’Ontario ne tiennent pas la route.

.jpm

Les commentaires sont fermés.