Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2011

Les profits mirobolants ne suffisent pas !

Je ne veux pas critiquer le capitalisme dans sa totalité sur la base de deux cas isolé, mais révélateur de fraudes. Ces fraudes sont le fait de gens malveillant pour qui la hausse des profits passe avant tout. Cela dit, si je peux comprendre le petit entrepreneur qui fait des heures de fou, qui ne dégage que peu de profit et qui pour arrondir fait des petites jobs sous la table de temps à autre, j’ai beaucoup plus de difficulté à comprendre les entreprises milliardaires qui se lancent dans des fraudes complexes.

D’un autre côté, les fraudes complexes sont difficiles à déceler et la pression des investisseurs peut devenir très, très forte, alors avoir un petit coussin que l’on peut sortir ou caché selon la situation peu s’avérer fort utile…

Bref, ces fraudes sont bien sûr le fait de gens à l’éthique douteuse, mais elles sont également une conséquence du système et de son fonctionnement.

De quelles fraudes s’agit-il? Hé bien de celle des pétrolières dont les pompes sont mal calibrés. Une sur vingt au Canada selon l’APA et, étrangement, elles sont généralement mal calibré à l’avantage de la pétrolière. Pourquoi ces fraudes? Shell à elle seule a empoché des profits record de 3,46 milliards de dollars l’an dernier soit 3.8% de leur chiffre d’affaire – mais la fraude est de 20 millions de dollars par an pour le total des pétrolière présente au Canada, soit 0.6% des profits de la seule pétrolière Shell.

L’autre grande fraude, c’est celle d’une centaine de compagnie aurifère qui sur plusieurs années ont organisé un système d’évasion fiscale sur la TPS et la TVQ. La fraude totalise 150 millions de dollars et pour ce faire les différentes entités ont dû générer des activités artificielles qui totalisent plus de 1.8 milliards de dollars… Je n’ai pas leur chiffre d’affaire, mais générer de fausse activité pour près de 2 milliards il faut en avoir des réelles bien plus grandes! Et puis quoi, quelle est leur motivation? Le prix de l’or est passé de 500$ l’once en 2006 à plus de 1 500$ l’once cette année – ce n’est pas suffisant comme hausse de profit!?

Et pour ajouter l’insulte à l’injure, l’accusé central dans cette fraude, Kitco, doit plus de 185 millions de dollars en impôts au gouvernement québécois.

...

Alors oui, il y a bien quelques serveuses qui ne déclarent pas tout leur pourboire, mais les plus grands fraudeurs restent sans conteste la grande entreprise, celle pour qui même les profit mirobolants ne suffisent pas.

.jpm

10:35 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.