Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2011

Star Wars et Star Trek de plus en plus réels

Vous le savez, la technologie évolue de plus en plus vite. Notre quotidien a beaucoup changé ces dernières années avec l’internet, les téléphones cellulaires intelligents, les télés 56 pouces à haute définition quand elles ne sont pas en plus 3D. Masi tout ça n’est qu’un début.

La technologie de pointe qui se développe ces jours-ci est encore plus impressionnante et nous rapproche de plus en plus de ces émissions de science-fiction dont les exploits technologique nous laissaient jadis béats.

Le plus connu et le plus largement distribué est certainement le iPad que l’on peut associer aux petits ordinateurs en forme de tablette qu’utilise l’équipe de Star Trek Next Generation entre 1987 et 1994. Le réplicateur qu’utilisait cette même équipe n’est pas encore disponible, mais les imprimantes 3D et la croissance d’organes artificiels va bon train.

Parlant d’organes artificiels, il y a ce jeune homme qui, à l’instar de Luke Skywalker, s’est fait « greffé » une main artificielle qu’il contrôle entièrement avec son cerveau (et des influx nerveux)  – comme n’importe quel autre membre de son corps. Il faut le voir attacher ses souliers! Bon, ce n’est pas super fluide, mais pensez-y il n’a qu’à y penser et le travail se fait!

Ensuite il y a la « transdifférentiation » une technique qui permet aujourd’hui de transformer au niveau génétique des tissus pour en créer d’autre. Ainsi dans un laboratoire  de l’université de Stanford des chercheurs ont réussi à générer des neurones à partir d’un échantillon de peau!

Et puis il y a Watson dont j’ai abondamment parlé ici qui, tel le Commandant Data dans Star Trek, a pris du service auprès de jeunes médecins fort impressionné par ses capacités.

Enfin, il y a ces jeunes du MIT qui se sont amusé avec une console Kinect et on réussit à recréer le projecteur holographique que l’on voit à quelques reprises dans Star Wars. Évidemment, le projecteur en question n’est pas haute résolution et aux vues de la technologie actuelle, peu probable – on risque d’avoir pas mal mieux à court terme, j’en veux pour preuve ce commercial japonais où l’une des filles est une animation par ordinateur. C’est celle qui avale le bonbon.

Bref, il semble bien que la science va encore une fois rattraper la fiction plus vite que prévu, du moins si on se fie aux futurs lointains dans lesquels se situes ces séries.

.jpm

11:33 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.