Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/07/2011

Richesse relative : Le débat se poursuit

Je vous parlais, en avril dernier du grand débat entre MM. Lisée et ses multiples opposants sur la richesse relative des Québécois. Hé bien le débat s’est poursuivi, M. Lisée a débattu avec l’économiste Youri Chassin de l’IDEM au Canal Argent, la table était mise. Puis il a été invité à l’émission de Paul Arcand pour un échange très musclé avec Martin Coiteux professeur au HEC – cet échange-là vaut vraiment le détour, le débat se cristallise et c’est fort intéressant…

Lors de cet échange où l’on comprend vraiment l’opposition entre les deux visions, les deux hommes finissent par céder un peu de terrain à l’autre et finissent surtout par souligner que derrière cette analyse, il y a une façon de voir le monde et de présenter les choses. Pour M. Lisée, l’idée est de cesser de faire peur aux Québécois et de leur montrer tout le chemin parcourus pour leur démontrer qu’ils sont capables d’affronter les importants défis qui les attendent.

Bien des chroniqueurs et blogeurs y sont allés de leurs commentaires. Une simple recherche permet d’en trouver plusieurs. Puis il y a cette étude de la Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques de l'Université de Sherbrooke qui a été rendue publique à la mi-juin par Le Devoir. Le débat s’est calmé depuis.

Cela dit, si je puis apporter un autre regard sur la question, je souligne que pour bien des économistes l’intégration des marchés – comme celle que l’on connait en Amérique du Nord – garantie d’une certaine façon que tous les habitants de ce marché ont un niveau de vie relativement semblable. Bien sûr lorsque le dollar canadien vaut 70 cents US, la parité de pouvoir d’achat ne vaut pas cher puisque l’achat de biens importés coûte plus cher aux Canadiens, mais dans une situation de quasi parité comme c’est le cas depuis quelques années, je crois que l’effet d’aplanissement est tout à fait réel.

.jpm

Les commentaires sont fermés.