Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/08/2011

Le soccer est un art

Le soccer est un art

Je vous rassure d’entrée de jeu, je dis le soccer parce que je m’y connais un peu plus, mais j’aurais aussi bien pu dire le hockey c’eut été un peu plus Québécois, j’aurais aussi pu parler de football ou de baseball quoi que dans une moindre mesure à mon avis, mais bon, puisque c’est mon blogue, ce sera le soccer – le soccer est un art.

Mais qu’est-ce que l’art? Grande question certes. Mis simplement l’art c’est la création, une forme de création où l’on utilise des outils pour construire quelque chose de beau ou du moins d’esthétiquement intéressant pour certaines personnes. Et, quand je dis construire, je ne dis pas bâtir, la danse est un art où l’on construit des chorégraphies.

Mais le soccer va plus loin, c’est d’ailleurs ce que les artistes visuels ont découverts il y a 15, 20 ans, l’art c’est la performance.

Or qu’est-ce que le soccer, sinon un sport d’équipe où l’on crée des mouvements, où l’on construit des jeux, où l’on improvise avec ce que l’autre équipe nous donne pour créer des situations qui permettront la difficulté ultime, celle de compté.

D’accord, le soccer n’est pas toujours beau, mais certains jeux crée sur place dans l’urgence du moment et à une vitesse effarante relève du grand art.

Les joueurs sont des artistes de grand talent qui à force de travail réussissent à créer des chorégraphies magnifiques en quelques secondes. C’est de l’art abstrait, de l’art automatique – c’est la beauté, brute, à l’état pur.

Passez voir quelques clips sur Youtube des grands joueurs tel que Messi, Ronaldo, Kaka ou David Villa, vous verrez… Bien sûr comme pour le hockey, il est bien difficile de saisir toute la difficulté des mouvements ou des jeux, toute la dextérité nécessaire, toute la créativité en jeu tant que l’on n’a pas joué nous-même.

Dommage que les amateurs de sports et d’art ne soient que si rarement sur la même longueur d’onde, ils auraient pourtant bien des choses à partager.

.jpm

Les commentaires sont fermés.