Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2011

Vers une nouvelle forme de télé ?

Je vous parlais il y a quelques semaines de ce très beau court métrage couvrant l’expédition de trois grimpeurs partis chercher des blocs dans l’Himalaya. Je soulignais que pour moi c’était une nouvelle forme de documentaire. Entièrement financé par des commanditaires, de très haute qualité (rendu possible par l’avènement des caméras numériques bon marché) et orienté vers un public cible relativement restreint, mais très intéressé – ou en fait, un public très large quand l’on prend en compte une diffusion planétaire.

Hé bien j’ai découvert cette semaine que Arc’teryx, compagnie de vêtement de plein air, en compagnie de quelques autres joueurs avait lancé l’an dernier une série webtélé en 22 épisodes suivant les exploits de sportifs intrépides et surtout totalement inconnu.

L’idée étant de mettre en avant plan des gens avec des objectifs et qui se donne les moyens pour les atteindre. Escalade, vélo de montagne, kayak, planche à neige, tout y passe. Et, encore ici la qualité des images, du montage et des entrevue est excellente, c’est de niveau professionnel.

Prétendre que c’est une nouvelle forme de télé est peut-être un peu fort et les séries webtélé ce n’est pas nécessairement e qu’il y a de plus nouveau. Mais cette qualité d’image, cette approche d’un public très ciblé, cette idée de produire des émissions de haute qualité sans réel placement publicitaire pour vendre une marque est tout de même une nouveauté qui mérite d’être souligné.

Arc’teryx continu l’expérience cette année avec cinq nouveaux projets dans The Season 2. Je vais très certainement aller voir les vingt-deux épisodes de la saison un et suivre avec intérêt ceux de la nouvelle saison. Gageons que ce ne sera pas la dernière et que plusieurs autres projets du genre vont apparaître au cours des années à venir.

.jpm

16:40 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.