Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2011

Le monde perd un visionnaire

Vous êtes probablement déjà au courant de la mort de Steve Jobs et je ne vais pas me lancer dans de grand discours sur un homme que je ne connais, comme vous, que de très loin. Mais pour la petite histoire, sachez que j’ai eu un Mac Plus (enfin, celui de mon père), un LC III, un LC 575, une tour Mac 6500, un iMac indigo, un iBook (portable précédant le Macbook), un iPod mini et enfin un iPad (enfin, celui de ma blonde) et aujourd’hui encore j’ai un beau iMac 24po qui trône sur mon bureau.

Mais revenons à Steve Jobs. Avant de passer aux hommages, j’aimerais souligner tous les développements d’Apple pour ceux qui sont moins familier avec la compagnie.

Apple, avec Steve Jobs à sa tête, fût la première entreprise à commercialiser un ordinateur personnel avec une interface graphique (fenêtres et sourie) en 1984! Apple fût ensuite à l’avant-garde de tous les développements d’interface usagé, comme chacun le sait le Windows de Microsoft a toujours été à la remorque du Mac OS. En 1985, Apple fut la première entreprise à mettre une imprimante laser personnel sur le marché – MacWrite permettait déjà à l’époque de faire du montage professionnel. Puis, en 1998 ce fût l’apparition du premier iMac et de la fin des ordinateurs beige. Le iMac, tout en un, était un des premier ordinateurs personnel à ne plus avoir de lecteur de disquette et le premier à mettre de l’avant les connecteurs USB.

Entre temps, M. Jobs avait eu le temps de faire un détour chez Pixar, la compagnie qui a lancé les films d’animation pour le cinéma. Donc non seulement nous devons beaucoup à Steve Jobs pour l’informatique, mais nous le devons également beaucoup pour les films d’animation.

De retour chez Apple, Jobs lance iTunes, iLife et le premier iPod qui allait révolutionner l’industrie de la musique. La suite vous la connaissez bien alors je m’arrête pour laisser la place à quelques hommages pris sur le site de Wired où l’on retrouve également certaines de ses plus importantes contributions

"The world rarely sees someone who has had the profound impact Steve has had, the effects of which will be felt for many generations to come. For those of us lucky enough to get to work with him, it's been an insanely great honor. I will miss Steve immensely."
— Bill Gates (Fondateur de Microsoft)

"I am very, very sad to hear the news about Steve. He was a great man with incredible achievements and amazing brilliance. He always seemed to be able to say in very few words what you actually should have been thinking before you thought it. His focus on the user experience above all else has always been an inspiration to me. "
— Larry Page (Fondateur de Google)

"Steve, thank you for being a mentor and a friend. Thanks for showing that what you build can change the world. I will miss you."
— Mark Zuckerberg (Fondateur de Facebook)

"The world has lost a visionary. And there may be no greater tribute to Steve's success than the fact that much of the world learned of his passing on a device he invented. "
— President Barack Obama

Et une dernière dont je ne connais pas la source : Trois pommes ont changé le monde, celle qu'Ève a mangée, celle qui est tombée sur la tête de Newton et celle conçue par Steve.

En espérant que son esprit visionnaire soit une source d’inspiration pour nous pendant encore des décennies à venir.

.jpm

p.s. Plusieurs internautes recommande sa conférence « How to live before you die ». Je vous transmet la recommandation…

08:47 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.