Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2011

Un premier pas vers la robotisation du travail

Le blogue Singularity Hub, plutôt tranquille ces derniers jours nous arrive ce matin avec une nouvelle très intéressante. Hon Hai, la compagnie mère du géant des télécoms Foxconn - une compagnie qui emploie 800 000 personnes à fabriquer à peu près tous nos gadgets électroniques dont les fameux iPhone et iPad de Apple sans parler de Sony et Nokia s'apprête à faire le plein de robots

En effet, Hon Hai, vient d’annoncer la construction d’une usine de robots, des robots qui devraient remplacer près de 500 000 employés d’ici trois ans dans les diverses usines de Foxconn. Le programme de remplacement devrait coûter quelques 223 millions de dollars, pour un investissement total (usine de robot et autre) de 3,3 milliards de dollars.

Les jours des travailleurs de Foxconn travaillant sur des chaînes de montage pensées « pour que personne n’ait jamais une seconde de repos » sont donc comptés. Hon Hai soutient que cette implantation va créer plus de 2 000 nouveaux emplois et que les employés actuels vont être appelés à effectuer des tâches où il y a plus de place à la réflexion. Comme le souligne Peter Murray, auteur de l’article, je vais le croire quand je vais le voir.



Voici donc un premier pas vers une robotisation de masse d’une ligne de montage chinoise. Où tout cela va-t-il nous mener? On s’est posé la même question lors de la robotisation des usines de voiture… Il y a encore du travail, certes, mais il y en a moins. Ou est-ce simplement parce que nous sommes plus? Bref les effets de la première vague de robotisation ne sont pas clairs.

Ceux de la seconde le sont peut-être un peu plus. On pousse dehors des gens sans éduction dans un pays du tiers monde. L’occident résistera-t-il? Les emplois d’ingénieurs, de programmeurs, d’intégrateurs suffiront-ils à combler la surabondance de travailleurs créer par une arrivé en masse de robot?

Les robots ne peuvent pas tout faire, bien sûr. Dans la boîte où je travail, personne ne peut être remplacé par un robot. Cela dit, des emplois robotisables il y en a beaucoup et si on poursuit dans cette voie, il va bien falloir un jour revoir la distribution du travail et la paye lié audit travail.

Ce n’est probablement pas pour demain, mais avec des robots de plus en plus versatiles, la croissance continue de la force de calcul et des superordinateurs comme Watson qui se pointent le nez, elle pourrait bien venir plus vite qu’on le pense.

.jpm

11:08 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.