Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2012

Cours universitaires gratuits

Alors que le débat sur la hausse des frais de scolarité continu de faire rage – et j’avoue avoir de moins en moins de position* – je vous propose une brève incursion dans le monde des cours universitaires gratuits et en ligne.

Je vous avais parlé il y a de cela un bon bout de temps de ce fameux cours d’intelligence artificiel donné en ligne par l’université Stanford qui avait connu un succès phénoménal alors que plusieurs dizaines de milliers d’étudiants s’y étaient inscrits.

J’ai continué mes recherches au gré du vent. Je suis bien sûr retombé sur la très connue Khan Academy qui n’offre pas de cours universitaires en tant que tel, mais qui offre des formations de niveau universitaire dans bien des domaines.

Un peu plus tard, je suis tombé sur le cours Capitalism : Success, Crisis and Reform donné par la très réputé université Yale. Un vrai cours comportant 24 exposés magistraux de 50 minutes que je vais suivre c’est certain. Et, bien sûr il y en a plein d’autres donnés par le MIT, UC Berkeley ou encore Notre Dame. J’ai d’ailleurs trouvé un excellent site qui les répertories tous. Quatre-cents vingt-cinq cours en ligne y sont groupés par sujets… Mais ce n’est qu’un début, ce site ne répertorie même pas tous les cours du MIT.

Du côté francophone, il y a peu de cours gratuit. Ou, du moins je ne les ai pas trouvés. Il y a, bien sûr, une tonne de cours gratuit, mais des cours universitaires, très peu.

Reste tout cela ne remplace pas un bacc fait dans une vraie université, mais quand même l’accès à la connaissance et aux études de niveau supérieur est de plus en plus accessible. J’ai juste hâte que les universités québécoises s’y mettent, car les cours sont là, j’en ai suivi plusieurs, ils ne sont juste pas disponibles gratuitement. Et d’ailleurs, rendre disponible 3 ou 4 cours de base dans un domaine, serait certainement une belle façon d’y attirer des étudiants.

Bon, je vous laisse, je retourne à mes études.

.jpm

*J’ai l’impression que pour bien être conduit ce débat devrait être grandement élargie. Malheureusement ça ne se fera pas parce que c’est trop compliqué de tout remettre sur la table. C’est d’ailleurs un des grands problèmes des démocraties contemporaines. Tout doit être ajusté rien ne peut être mis à terre pour s’élever à nouveau.

15:08 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.