Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2012

Mon Ouest américain – Quatre

Le voyage a bien change. Il n’y a pas si longtemps, loué une voiture à l’étranger était compliqué, aujourd’hui on fait ça par internet plusieurs mois d’avance. Puis il y avait les motels à dénicher sur la route et les cartes à déchiffrer… Aujourd’hui bien ce sont les indications de Google Maps qu’il faut déchiffrer : 53 secondes sur la Highway 5 – Vous la connaissez celle-là non?

Mais malgré ces changements technologiques le voyage est toujours pareil à lui-même.

Voyager c’est improviser des jeux en voiture, comme les enfants qui jouent à Mastermind avec des couvercles de boisson gazeuse. Voyager c’est voir les paysages évoluer – d’ailleurs, la Californie ce n’est que ça de fantastiques paysages, un derrière l’autre. La vue, la vue, la vue.

Voyager c’est profiter des petits moments, des arrêts pipi pour voir l’envers du décor. Profiter des pauses pour faire de la photo. Profiter des arrêts maux de cœur pour sortir respirer nous aussi…

Voyager c’est aussi et surtout faire des compromis. Sur la bouffe, sur les  activités. C’est savoir s’adapter, essayer de plaire à tous sans s’oublier. Parfois c’est coûteux. Les enfants se lassent des paysages et de la marche alors on loue des vélos, par contre faire un petit détour pour descendre Lombard Street à San Francisco ne coûte rien et leur fait bien plaisir.

Voyager c’est improviser, faire au mieux avec ce que l’on a sous la main. C’est apprendre à vivre avec l’incertitude. Rien n’est aussi parfait que dans les guides de voyage. La réalité est généralement plus floue, moins évidente, tout n’est pas donné comme dans la publicité. Il faut savoir trouver les petits coins intéressant, sortir des sentiers battus et parfois savoir y rester!

Mais au-delà de tout ça, voyager c’est découvrir. Découvrir l’ailleurs, l’autre et surtout découvrir ceux avec qui l’on voyage et aussi se découvrir soi-même. Les voyages forment la jeunesse comme on dit. Hé bien ils forment également les parents, rapprochent les familles et permettent à tout un chacun de partager des moments qui n’existent pas dans le quotidien.

Voyager c’est apprendre, grandir, comprendre, se questionner, découvrir.

Voyager, c’est voyager!

.jpm

11:27 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.