Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/09/2012

Mon Ouest américain – Cinq

Je suis revenue de voyage depuis un mois. Le voyage me parait maintenant être à des années lumières de moi. J’en garde un souvenir vague et confus de façon générale, comme tous les souvenirs, mais en repensant à certains passages, je suis en mesure de me remémorer une multitude de petits détails qui rendent mes souvenirs très vivants…

Voici mes dernières petites notes.

Salade concombre à la chinoise : Une de nos meilleures bouffe et une belle surprise en soit fut notre repas à l’Imperial Gourmet Chinese à Bishop, une petite ville à la croisé de deux routes permettant le passage entre les deux chaines de montagne qui séparent la Californie du Nevada. Si vous être dans le coin, passer souper là et aller prendre une marche sur le « Volcanic tableland », suivez les indications pour les « Happy boulders ».

Même après 15 jours de route avec un odomètre et des distances en miles, je suis toujours incapable de m’y habituer, je vois « Bodie 21 » sur une pancarte et mon cerveau estime automatiquement le temps que ça va prendre. Et puis, immanquablement après le temps prévu, je me demande pourquoi la destination me semble encore aussi loin… Ah, c’est vrai on est en miles ici.

À Las Vegas, la seule machine à bouton avec laquelle t’es certain d’avoir quelque chose qui tombe c’est la machine à glace! Même pas besoin de mettre de l’argent dedans!

Réalisation soudaine à Vegas : 6h45 du matin, dans le casino désert de l’hôtel, de machines à sous à perte de vue et des télés sur « mute » à divers postes. L’une d’elle diffuse les images d’un homme en train de faire un discours. C’est le président des États-Unis – et il est noir! Je sais, on le prend pour acquis, mais ça m’a vraiment frappé ce matin-là, un président américain noir, c’est de la science-fiction, jamais je n’aurais cru ça possible il y a 15 ans.

Endroits préférer de la famille : Mon fils de 12 ans, Yosemite, Venice Beach. Ma fille de 10 ans, Yosemite, Hollywood. Ma blonde, Getty Museum à L.A. et Venice Beach (les canaux), toujours à L.A. Moi, Yosemite et Bishop. Plus grandes déception : Moi et ma blonde, Hollywood. Truc le plus inattendu : Les enfants, les casinos de Vegas!

En final, 18 jours de route, c’est long. On oublie souvent que l’on dort mal en voyage et que l’on se fatigue un peu plus vite. Nous nous sommes beaucoup déplacés… Si c’était à refaire, je ferais plutôt entre 12 et 14 jours et j’éliminerais la partie Phoenix - Los Angeles et je passerais plus de temps dans les parcs nationaux.

Mais au bout du compte, j’aime toujours autant voyager, je garde d’excellent souvenir de ce long périple et je suis impatient de repartir…

.jpm

11:21 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.