Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2012

Le poids des chinois

La semaine dernière c’était la fête nationale en Chine. Tout le monde à trois jours de congé et beaucoup de chinois prennent en fait la semaine entière de congé, c’est une des deux « golden week » chinoises – la seconde ayant lieu au printemps.

Ayant une bonne part de notre clientèle en Chine, les « golden week » sont plutôt tranquilles chez-nous. En fait, ils sont très tranquilles. Les courriels tombent pratiquement à zéro et nous avons même droit à quelques journées sans commandes aucune.

Cela serait compréhensible si quatre-vingt pour cent de nos ventes étaient faite en Chine, mais elle ne compte que pour environs un tiers.

Voilà qui exprime bien tous le poids de la Chine dans notre économie. Car si les affaires tournent tant au ralentis quand ils sont en congé c’est que non seulement nos ventes directes sont affectées, mais qu’une large part de nos ventes sont liées de près ou de loin au « marché » chinois. Les produits finaux ne sont certainement pas tous utilisés là-bas, mais il est clair qu’une partie importante d’entre eux transite là-bas.

On le sait déjà la Chine est le plus grand producteur de jouets, de photocopieurs et de composant électroniques au monde et il semble bien que peu importe le domaine, surtout en haute technologie, il y a une masse énorme de produits qui passent par-là que ce soit en parti ou en totalité.

Bref, on connait tous le poids théorique de la Chine, hé bien sachez que certains connaissent également le poids bien réelle de celle-ci.

.jpm

p.s. Cela dit, ça m’a permis de faire un peu de ménage et d’avancer plusieurs dossiers qui avaient pris du retard. J’ai déjà hâte au prochain « golden week »…

Les commentaires sont fermés.