Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2013

Hésitations

Je crois que ma mauvaise passe « faudrait que » est derrière moi, ou du moins assez pour que je commence à penser à autre chose. Je me suis payer du temps à moi, j’ai fait ce qui me passait par la tête plutôt que ce que j’aurais dû faire et finalement, je recommence à travailler mes « faudrait que » avec un peu moins de dégoût.

Cela dit, cette petite déprime passagère a mis en lumière une seconde petite déprime celle du manque de défi au bureau. Deux trucs s’imbriquent ici.

Les premiers sont une certaine lassitude face à mon travail et lié à cela une certaine fatigue. Et, à cette fatigue (ou manque de motivation), s’accroche une envie de ne rien faire de plus. Ce qui me met dans une position qui ressemble à une impasse où je voudrais faire autre chose, démarrer un nouveau projet, changer ma routine ou y ajouter du piquant, mais en même temps je ne m’en sent pas l’énergie et donc j’ai aussi envie de continuer de surfer sur mon travail actuel qui ne me demande pas trop d’effort puisque je le connais bien.

Les seconds sont l’envie de me trouver un autre défi à l’extérieur du boulot, mais encore là, la lassitude frappe et la déprime aussi. Comment croire que ce sera mieux ailleurs ou dans un autre projet (un maîtrise peut-être). N’est-ce pas là un simple « changer le mal de place » ou « une fuite en avant » ?

Pour l’instant je suis un peu pris dans mon cercle « vicieux », je ne vois pas d’issue. Un jour je me lancerais dans une foule de projets et le lendemain tout me semble trop compliqué ou n’en valant pas la peine… Je me dis que je devrais me contenter de ce que j’ai déjà et de suivre la route tout simple tracé devant moi. Mais cette vie morne est-elle pour moi? Et puis bon, il me semble que jusqu’à présent j’ai toujours réussi à travers divers projets et défis à avoir du plaisir à travailler.

Voilà où j’en suis. Pour l’heure je compte profiter de l’été. Laisser le temps passer et voir comment évolue la situation. Certains diront « attends, il y a quelque chose qui va se passer, une occasion qui va se présenter… » Ils sont naïf, ça ne se passe jamais comme ça, en tout cas, ça ne m’est jamais arrivé. Je vais devoir faire un choix à un moment donné… Ce ne sera juste pas cette semaine et d’ici là je vais profiter de la vie et de ma situation actuelle.

.jpm

Les commentaires sont fermés.